Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice
Dossier : Attentat de Nice

Attentat de Nice : le mémorial pour les victimes installé dans les jardins de la villa Masséna

-
Par , , France Bleu Azur

Le mémorial éphémère pour les victimes de l'attentat du 14 juillet est inauguré ce jeudi dans les jardins de la villa Masséna à Nice. Une installation provisoire en attendant la création d'un lieu de recueillement définitif sur la promenade des Anglais.

Le mémorial a été installé face à la mer
Le mémorial a été installé face à la mer © Radio France - Florian Cazzola

Nice, France

Il était très attendu par les familles. Les victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 ont désormais leur mémorial, installé dans le superbe jardin de la villa Masséna à Nice. Une fontaine remplie de 86 galets est posée sur une pierre où sont gravés les noms et âges de tous les disparus. La structure provisoire est surmontée du cœur géant arboré par les joueurs de l'OGC Nice après l'attaque.

Reportage sur l'ouverture du mémorial temporaire des victimes de l'attentat du 14 juillet, à Nice.

"Nous n'oublierons jamais"

Parmi les victimes et familles de victimes, beaucoup ont tenu à apporter une rose blanche, une photo ou un petit mot. "C'est très dur, lâche Chérazade, les yeux humides quand elle évoque sa sœur décédée le 14 juillet. C'est la première fois que je reviens ici. Et je ne peux m'empêcher de voir tous ces corps étalés après l'attentat." Elle fait une courte pause. "Mais ça me fait du bien de sentir qu'on ne nous a pas oublié, que Nice n'a pas oublié ma sœur."

Aux côtés de son mari, Elisabeth revient elle aussi pour la première fois près du lieu de l'attaque. "J'étais à deux pas d'ici, nous avons vu le camion, se remémore t-elle en tenant la main de son époux. C'est dur de revenir mais c'est nécessaire, nous a conseillé notre psychiatre. C'est un moyen de franchir un cap pour tenter de se reconstruire même si nous n'oublierons jamais ce qu'il s'est passé. Et il faut que personne n'oublie pour que plus jamais cette horreur puisse recommencer."

Le mémorial éphémère est installé dans les jardins de la villa Masséna, face à la promenade des Anglais.  - Radio France
Le mémorial éphémère est installé dans les jardins de la villa Masséna, face à la promenade des Anglais. © Radio France - Florian Cazzola.

Pendant de longues minutes, les familles se sont regroupées autour du livre d'or situé face au mémorial. Pour discuter, pour s'épauler et se soutenir. "Beaucoup de personnes ne sont pas venues car elles n'arrivent pas à remettre un pied sur la promenade, explique Emilie Petitjean, présidente de l'association Promenade des Anges. Mais nous avons accepté ce mémorial, qui est à la fois situé face à la Prom' sans toutefois la voir, car une majorité de familles y étaient favorables."

Un monument définitif sur la promenade des Anglais

Le mémorial installé dans le jardin du Musée Masséna est temporaire. Il restera ouvert jusqu'à la création d'un monument définitif d'ici l'année prochaine.

"Il sera installé sur la promenade des Anglais, assure Christian Estrosi, le maire de Nice. C'est une demande des familles de victimes. Mais pour le moment, nous n'avons pas décidé de son emplacement exact. Ce mémorial sera réalisé par un grand artiste contemporain pour rendre hommage aux victimes de cette barbarie."

En attendant, le mémorial temporaire est ouvert tous les jours, de 10 heures à 20 heures.

Le mémorial installé dans le jardin de la villa Masséna est temporaire. Il restera ouvert jusqu'à la création d'un monument définitif d'ici l'année prochaine. - Radio France
Le mémorial installé dans le jardin de la villa Masséna est temporaire. Il restera ouvert jusqu'à la création d'un monument définitif d'ici l'année prochaine. © Radio France - Florian Cazzola
Choix de la station

France Bleu