Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le meurtrier de Claviers était connu des gendarmes

lundi 6 novembre 2017 à 17:14 Par David Aussillou, France Bleu Provence et France Bleu

L'homme qui a tué samedi la belle-mère de son ancienne compagne est décédé ce matin à l’hôpital de Toulon. La famille de la victime est en colère. Après une première agression lundi dernier, il avait été laissé en liberté.

Le meurtrier de Claviers était déjà connu des gendarmes (illustration).
Le meurtrier de Claviers était déjà connu des gendarmes (illustration). © Maxppp -

Claviers, France

Ce matin, les médecins de l’hôpital Sainte-Anne de Toulon ont annoncé la mort du franco-tunisien de 33 ans qui avait tué samedi dernier à Claviers la belle mère de son ex-compagne. Après avoir tiré trois coups de feu, l'homme avait retourné l'arme contre lui.

L'incompréhension de la famille de la victime

Ce n'est pas la première fois qu'il se montrait violent avec sa belle famille. Lundi dernier, alors que le père de la jeune femme venait l'aider à déménager des meubles, l'homme s'était interposé avec une hache, le blessant au ventre. Interpellé, il avait été placé sous contrôle judiciaire et remis en liberté.

Neuf kilos de cannabis découverts à son domicile

Autre fait qui étonne la famille de la victime : le 20 octobre dernier, les gendarmes de la compagnie de Draguignan avaient déjà contrôlé et interpellé le Franco-tunisien au volant, sous l’empire de produits stupéfiants. A son domicile, ils ont trouvé neuf kilos de feuilles et de têtes de cannabis. Il devait comparaître devant le tribunal correctionnel début décembre pour usage de stupéfiants.