Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le meurtrier présumé d'un homme de 65 ans, à Changé, mis en examen et placé en détention provisoire

-
Par , France Bleu Mayenne, France Bleu Armorique

L'auteur présumé d'un homicide, mardi soir à Changé, a été mis en examen et placé en détention provisoire ce jeudi après-midi a appris France Bleu Mayenne auprès du Parquet du Mans.

Palais de justice de Laval - image d'illustration.
Palais de justice de Laval - image d'illustration. © Radio France - Charlotte Coutard

Ce soir-là, dans le quartier paisible du golf, loin de l'agitation du centre-ville, le propriétaire d'une maison sonne à la porte d'un pavillon. Il n'est pas là pour de bonnes nouvelles. Il est là parce que la famille qui occupe le logement ne règle plus le loyer depuis des mois. D'après nos informations, le ton monte rapidement, l'ambiance est tendue.

Un des locataires, le père probablement, âgé de 29 ans, en colère, très énervé, prend un couteau. Il frappe le propriétaire, un habitant d'Etrelles ( Ille-et-Vilaine) à plusieurs reprises. Des coups mortels. La victime âgée de 65 ans meurt sur place. Les secours sont alertés par les autres membres de la famille. Le meurtrier présumé est interpellé, placé en garde à vue.

Il encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle

Les investigations sont pilotés par le Parquet du Mans. Une information judiciaire est ouverte. Le locataire du pavillon est mis en examen et placé en détention provisoire. Un homme qui s'est déjà retrouvé dans le radar de la justice, condamné pour des faits de violences volontaires.Il risque ici une peine de 30 ans de prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess