Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les deux meurtriers présumés d’un Roumain à Villers-les-Pots interpellés dans le sud de la France

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Bourgogne
Villers-les-Pots, France

Un homme soupçonné d'assassinat à Villers-les-Pots près de Dijon a été interpellé à Toulouse ce mercredi 16 mars au matin. La veille au soir à Béziers, un autre ressortissant albanais avait été arrêté. Les deux hommes seront rapatriés à Dijon dans les heures qui viennent.

Les gendarmes de Toulouse ont interpellé un homme ce mercredi 16 mars
Les gendarmes de Toulouse ont interpellé un homme ce mercredi 16 mars © Maxppp - .

Le second  jeune homme, un albanais d’une vingtaine d’années a été arrêté ce matin dans un hôtel du centre ville de Toulouse par les gendarmes du PIGG de Toulouse. Ce sont les gendarmes de la BR de Dijon qui ont demandé à leurs confrères toulousains de mener cette opération. Mardi soir un autre jeune homme, a été arrêté à Béziers. Les gendarmes sont intervenus dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par le juge d'instruction chargé du dossier à Dijon.

Les deux hommes interpellés sont soupçonnés d’avoir poignardé un jeune roumain dans les locaux du foyer Emmaüs de Villers-les-Pots dans la nuit de samedi à dimanche dernier. A Dijon, le Parquet a ouvert lundi une information judiciaire contre « auteur inconnu » pour assassinat.  La préméditation a été retenue à l'issue de l'enquête de flagrance, les deux meurtriers présumés seraient revenus armés après une altercation.

Les deux jeunes hommes seront rapatriés dans la nuit ou ce jeudi matin dans la capitale des ducs de Bourgogne. Leur audition permettra sans doute d"en savoir plus sur les circonstances précises du meurtre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu