Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le meurtrier présumé de Patricia Bouchon sera jugé en mars 2019 par la Cour d'Assises de la Haute-Garonne

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

Le procès du meurtrier présumé de Patricia Bouchon aura lieu du 14 au 29 mars 2019, huit ans après la mort de cette mère de famille de 49 ans disparue à Bouloc, au nord de Toulouse, alors qu'elle était partie faire son jogging.

La photo de Patricia Bouchon qui avait été diffusée sur l'avis de recherche en février 2011, au moment de sa disparition
La photo de Patricia Bouchon qui avait été diffusée sur l'avis de recherche en février 2011, au moment de sa disparition

Bouloc, France

La famille de Patricia Bouchon a désormais une date. La Cour d'Assises de la Haute-Garonne jugera son meurtrier présumé, Laurent Dejean, du 14 au 29 mars 2019, d'après l'avocate de la famille Lena Baro.

Patricia Bouchon, une femme de 49 ans, secrétaire dans un cabinet d'avocats toulousains et mère de famille, avait disparu à Bouloc au nord de Toulouse le 14 février 2011, alors qu'elle était partie faire son footing vers 4h du matin. Son corps n'avait été retrouvé qu'un mois et demi plus tard, dissimulé dans une conduite d'eau à Villematier, à une dizaine de kilomètres. 

Soulagement de la famille

Après de longues recherches, la gendarmerie avait fini par interpeller Laurent Dejean en février 2014, un plaquiste de métier, habitant du frontonnais qui n'a jamais cessé de clamer son innocence. Il a été mis en examen pour homicide volontaire en 2015. Début 2018, il avait contesté son renvoi devant une cour d'assises, mais la chambre de l'instruction a pris la décision de maintenir ce renvoi. A l'époque, la famille de Patricia Bouchon avait été grandement soulagée.  

Choix de la station

France Bleu