Faits divers – Justice

Le meurtrier Tony Meilhon met le feu à sa cellule

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan et France Bleu vendredi 23 septembre 2016 à 5:17

Tony Meilhon, condamné pour le meurtre de Laetita Perrais près de Pornic
Tony Meilhon, condamné pour le meurtre de Laetita Perrais près de Pornic © Maxppp -

Tony Meilhon, condamné pour le meurtre sordide de la jeune Laetitia Perrais en 2011 près de Pornic, a mis le feu à sa cellule de prison mercredi soir. Si les surveillants n'étaient pas intervenus, "il serait mort".

Tony Meilhon a mis le feu à son matelas qu'il avait collé à la porte de la cellule de la prison de Condé-sru-Sarthe, dans l'Orne, mercredi soir. C'est là qu'il purge sa peine pour avoir enlevé, séquestré et tué la jeune Laetitia Perrais en 2011 près de Pornic.

Sans l'intervention des surveillants, il serait mort

"C'est un surveillant en faction dans un mirador qui vu les fumées et qui a déclenché l'alarme. Des surveillants sont alors allés le sortir de sa cellule", raconte Emmanuel Guimaraes, le délégué FO de la prison. Toujours d'après le syndicaliste, "si les surveillants n'étaient pas intervenus, il serait mort". Tony Meilhon a été hospitalisé quelques heures avant de regagner la prison.

Pas une tentative de suicide, un acte jusqu'au-boutiste

Il a été placé dans en cellule de protection d'urgence, celle pour les détenus suicidaires, mais, selon la direction interrégionale des services pénitentiaires à Rennes, "ce n'est pas une tentative de suicide. Il voulait que l'administration lui fournisse gratuitement du tabac". FO pénitentiaire confirme et parle d'un acte "jusqu'au-boutiste".

Tony Meilhon est à la prison de Condé-sur-Sarthe depuis le printemps. Il est condamné à perpétuité avec une peine de sûreté de 22 ans.