Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le militant grenoblois retenu en Algérie a pu rentrer en France

-
Par , France Bleu Isère

Jean-François le Dizès, militant et journaliste grenoblois, était assigné à résidence en Algérie pour avoir pris des photos des manifestations. Il a pu rentrer en France vendredi.

Manifestation contre le président Abdelaziz Bouteflika à Alger, place de la Grande Poste. Algérie le 29 mars 2019.
Manifestation contre le président Abdelaziz Bouteflika à Alger, place de la Grande Poste. Algérie le 29 mars 2019. © Radio France - Kahina Nazir

Jean-François le Dizès était retenu en Algérie depuis deux semaines, les autorités algériennes lui ont finalement rendu son passeport. Le militant des droits de l'Homme et directeur du journal Gauche alternative, âgé de 73 ans, a pu rentrer en France vendredi.

Jean-François le Dizès s'était vu retirer son passeport par les autorités algériennes et assigné à résidence dans son hôtel, pour avoir pris des photos le 27 décembre à Tizi Ouzou, lors d'une manifestation du Hirak pour la mise en place d'une deuxième République en Algérie. Un pays que cet isérois qui se définit comme "un journaliste amateur" connaît bien pour y avoir été coopérant dans les années 1970, en tant que prof de maths. C’était la quatorzième fois qu'il y venait avec un visa de tourisme.

Selon le militant, c'est "Grâce aux très nombreux courriels envoyés au consul français d'Alger pour qu'il intervienne, grâce à la parfaite couverture médiatique sur Grenoble de l'affaire, grâce à un article paru dans la presse algérienne" qu'il a pu rentrer d'un commun accord avec la police algérienne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu