Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le minibus de l'AS Cherbourg judo incendié

samedi 29 septembre 2018 à 22:44 Par Pierre Coquelin, France Bleu Cotentin

Le minibus de l'AS Cherbourg judo a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi sur le parking de la salle Jean-Nordez. Une plainte a été déposée auprès du commissariat de Cherbourg. Le président du club se dit "écœuré".

Le minibus a été incendié sur le parking de la salle Jean-Nordez à Cherbourg dans la nuit de vendredi à samedi
Le minibus a été incendié sur le parking de la salle Jean-Nordez à Cherbourg dans la nuit de vendredi à samedi - ASC Judo

Cherbourg, France

Les images sont impressionnantes. Le minibus 9 places de l'AS Cherbourg judo n'est plus qu'une carcasse de métal. Dans la nuit de vendredi à samedi, il a été victime d'un incendie sur le parking de la salle Jean-Nordez, dans le quartier du Maupas à Cherbourg. "ça s'est passé vers 2 heures du matin a priori. Il a tout le temps été stationné là-bas, et on n'a jamais eu de problèmes", explique le président du club, Damien Lavalley. 

Le message diffusé sur la page Facebook du club - Aucun(e)
Le message diffusé sur la page Facebook du club - Page facebook de l'ASC Judo

Un président qui a constaté les dégâts samedi après-midi, au moment de préparer une compétition pour sept de ses judokas ce dimanche à Alençon, dans l'Orne. Une enquête a été ouverte, après le dépôt d'une plainte au commissariat de Cherbourg ce samedi. 

"Ce qui domine, c'est l’écœurement. Ce minibus sert tous les weekends à emmener des jeunes en compétition ou en stage partout en France", ajoute Damien Lavalley. Après Alençon, il devait partir à Cormelles-le-Royal, puis en Auvergne. Un coup dur pour ce club de 150 licenciés. 

12 000 euros partis en fumée

Ce minibus a été acheté il y a à peine un an, et représente 12 000 euros (dont la moitié amortie grâce aux sponsors). "C'est de l'investissement pour chercher des sponsors, pour acheter ce véhicule, pour avoir convaincu les membres du bureau qu'il fallait en avoir un.  C'est du temps qui part en fumée, en quelques secondes", confie le président. 

Depuis l'annonce de l'incendie sur les réseaux sociaux, un élan de générosité est né. Le club envisage un appel aux dons pour racheter un véhicule. Quoiqu'il en soit, les judokas vont être acheminés à Alençon ce dimanche grâce au minibus personnel de leur professeur.