Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le mois de juin 2017 a été particulièrement meurtrier sur les routes d'Indre-et-Loire

lundi 24 juillet 2017 à 14:44 Par Boris Compain, France Bleu Touraine

Cinq personnes ont trouvé la mort sur les routes d'Indre-et-Loire, en juin dernier. C'est trois de plus qu'en juin 2017. Les blessés et les accidents ont augmenté aussi.

Les nombres de tués, de blessés et d'accidents ont augmenté, en juin 2017, sur les routes de Touraine, par rapport à juin 2016
Les nombres de tués, de blessés et d'accidents ont augmenté, en juin 2017, sur les routes de Touraine, par rapport à juin 2016 © Maxppp - PHOTOPQR/LA PROVENCE

Indre-et-Loire

Le mois de juin a été très mauvais sur les routes de France : le nombre de morts a augmenté de 15,4% par rapport à juin 2016. En Indre-et-Loire aussi, les chiffres de l'accidentologie ont été mauvais, le mois dernier.

Davantage de tués, de blessés et d'accidents qu'en juin 2016

Si on compare avec juin 2016, on constate qu'il y a eu environ six pour cent d'accidents et de blessés en plus. Mais la progression la plus préoccupante, c'est celle du nombre de tués : cinq le mois dernier, contre seulement deux en juin 2016.

La tendance n'est pas très encourageante non plus si on regarde les statistiques depuis le début d'année : 467 blessés en Indre-et-Loire, c'est presque 17% d'augmentation. Le nombre d'accidents a aussi augmenté de 16%, et même si le nombre de tués a baissé, sur les six premiers mois, en passant de 20 à 17, ça n'est pas très encourageant non plus, puisque le premier semestre 2016 avait été particulièrement meurtrier.

La levée de la Loire reste la route la plus meurtrière

Une fois de plus, on constate que la levée de la Loire, entre Tours et Amboise et plus généralement, les routes du quart Nord-Est du département, sont les axes les plus dangereux : 10 des 17 personnes tuées l'ont été dans ce secteur. A retenir, aussi : l'alcool ou les stupéfiants sont en cause dans un quart des accidents mortels.