Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le mot PD, on l'entend tout le temps" : en rugby, l'UBB s'engage contre l'homophobie

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Pour lutter contre l'homophobie dans le sport, la Ligue nationale de rugby mène une action, ce week-end, sur les terrains de Top 14. Ce samedi, pendant le match de l'Union Bordeaux-Bègles contre Castres, une ligne arc-en-ciel sera tracée sur la pelouse, en soutien à la cause LGBTQ.

"Faisons bouger les lignes", le slogan de la Ligue de rugby affichée dans les stades de Top 14 ce week-end
"Faisons bouger les lignes", le slogan de la Ligue de rugby affichée dans les stades de Top 14 ce week-end - LNR

Ce samedi après-midi, en regardant UBB-Castres à partir de 14h45, vous apercevrez sur la pelouse une ligne arc-en-ciel, à 75 mètres de l'en-but. L'arc-en-ciel, symbole de la lutte pour les droits des homosexuels et plus largement de toutes les personnes LGBTQ. 75, chiffre symbolique : 75% des rugbymen estiment qu'il est encore difficile de parler ouvertement d'homosexualité au sein des clubs

"Des expressions qu'on a tous entendues mais qui sont très mal vécues par les personnes LGBT"

À Bègles, la veille du match de Top 14, l'association Ovale Citoyen organisait ce vendredi un entraînement amateur avec le Girofar, le centre LGBT de Bordeaux, en présence de la ligue nationale de rugby. Ensemble, les associations et la ligue essaient de faire avancer les choses, mais il reste encore beaucoup de chemin. À commencer par ces petites phrases entendues régulièrement sur les terrains. "Quand un joueur fait une action pas très heureuse, les supporters ou les coéquipiers vont le traiter de PD ou d'enculé, le coach peut dire "sortez-vous les doigts du cul", énumère Marc Gandon, président du Girofar et joueur amateur. "Ce sont des expressions qu'on a tous entendues, mais qui sont très mal vécues par les personnes LGBT puisque ce sont des insultes qu'elles entendent au quotidien pour les insulter, elles et leur sexualité."

Il y a aussi "le syndrome du vestiaire" : cette aversion irrationnelle de partager les douches avec un coéquipier homosexuel, ou encore "la peur des contacts sur le terrain", détaille Alexandre Leboucher, responsable RSE de la ligue nationale de rugby. Les joueurs pros de l'UBB assurent pourtant être tolérants, à l'image de Jefferson Poirot : "On est tous solidaires et tous touchés, au même titre que le racisme et toutes les discriminations", a-t-il déclaré en conférence de presse d'avant match vendredi. 

La ligne arc-en-ciel au stade de Montauban, vendredi soir
La ligne arc-en-ciel au stade de Montauban, vendredi soir - LNR

Aucun joueur pro n'a déclaré publiquement son homosexualité en France

Malgré tout, la parole n'arrive pas à se libérer. "On a des exemples de joueurs qui ont fait leur coming-out [qui ont révélé publiquement leur homosexualité], comme Gareth Thomas par exemple, mais à la fin de leur carrière professionnelle. Aujourd'hui, on a pas de joueur "out" en Top 14 ou en Pro D2. Aujourd'hui, il faut créer les conditions pour libérer la parole et on espère que cette opération y participera", complète Alexandre Leboucher. En 2009, le gallois Gareth Thomas, vainqueur de Coupe d'Europe en 2005 sous les couleurs du Stade toulousain, révélait son homosexualité. En 2014, il racontait son difficile parcours dans une autobiographie, "Proud", "Fier" en anglais. Il y raconte ce passage : "Lors d'un match, dans les dernières minutes de jeu, des supporters ont scandé des slogans homophobes. 'Thomas tu es un en****', 'Thomas est une tapette'... Tout ce que vous pouvez imaginer."

► En plus d'UBB-Castres ce samedi, la ligne arc-en-ciel sera aussi tracée pour Clermont-Toulon à 21h05, et le fut hier pour Montauban-Grenoble. En football, les équipes de L1 et L2 ont été incitées à porter des maillots arc-en-ciel ce week-end.

À ÉCOUTER - Le rugby bordelais s'engage contre l'homophobie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess