Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le muguet vendu à la sauvette : une tolérance pour le 1er mai avec des règles bien souvent contournées

-
Par , France Bleu Vaucluse

Traditionnellement les vendeurs à la sauvette étaient de sortie et traditionnellement aussi les fleuristes ont fait la grimace en voyant le plus souvent l’installation de véritables stands avec tréteaux, parasols de forains et surtout autres fleurs en tout genre

Une dizaine de vendeurs souvent côte-à-côte comme chaque année au rond point de Réalpanier à Avignon
Une dizaine de vendeurs souvent côte-à-côte comme chaque année au rond point de Réalpanier à Avignon © Radio France - Jean Michel Le Ray

Vaucluse, France

Or la réglementation relayée par les arrêtés municipaux stipule qu’on ne peut vendre que du muguet sauvage cueilli à la main, et en petite quantité sans ajouter d'autres fleurs au brin ou au bouquet et sans emballage, mais aussi sans équipements fixes y compris des tables. 

Le président départemental de la fédération française des artisans fleuristes, Eugene Hermitte, fleuriste à Pertuis  a de nouveau fait la chasse à des vendeurs peu regardants comme par exemple la présence de brins de muguets sur deux étals de vente de légumes. Il a fait intervenir la police municipale. Il est vrai que ce mercredi en Vaucluse il était difficile de compter sur les doigts de la main les vendeurs dépourvus de table ou encore ne proposant que de simples brins sans autres accompagnement de fleurs ou décorations. La riposte des fleuristes professionnels étant généralement d’installer eux aussi des stands soit devant leur magasin ou même en d’autres points de leur commune avec une autorisation en bonne et due forme de leur mairie. 

Le brin de muguet  tournait en moyenne autour d’un euro et cinquante centimes en boutique comme au bord de la route. Toutefois on peut le trouver moins cher sur internet car cette année les propositions sur les sites de vente en ligne entre particuliers se sont multipliées. En brin, en bouquet ou en pot, le muguet passe aussi par l’internet, à condition de venir chercher sur place mais même là aussi il y a des exceptions avec envoi par la poste. 

"On a chacun nos clients" explique un des vendeurs  - Radio France
"On a chacun nos clients" explique un des vendeurs © Radio France - Jean Michel Le Ray

Les fleuristes professionnels souhaitent que la réglementation soit bien plus respectée et se défendent de jouer sur les prix tout en privilégiant la qualité des fleurs proposées