Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Une interpellation après les coups de feu entendus dans la nuit de mercredi à jeudi à Brignoles

-
Par , France Bleu Provence

Plusieurs coups de feu tirés à plusieurs minutes d'intervalle ont réveillé les habitants de Brignoles dans la nuit de mercredi à jeudi. Les gendarmes ont interpellé l'auteur présumé ce jeudi en fin d'après-midi.

La brigade des recherches de la compagnie de Brignoles est chargée de l'enquête
La brigade des recherches de la compagnie de Brignoles est chargée de l'enquête © Radio France - Sophie Glotin

Brignoles, France

Après les coups de feu entendus dans la nuit de mercredi à jeudi à Brignoles, les gendarmes de la compagnie de Brignoles, ont interpellé, avec l'appui du GIGN, l'auteur présuméce jeudi en fin d'après-midi. Il s'agit d'un homme de 47 ans vivant seul dans une villa située au sud de la sous-préfecture du Var. Après son interpellation dans le calme, l'individu a été placé en garde-à-vue pour "violences volontaires avec arme" et "dégradation par un moyen dangereux". Pour l'heure, rien n'a filtré sur les motivations de cet homme.

Une vitre endommagée à l'école primaire Jeanne d'Arc

Entre deux et trois heures du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi, les habitants de Brignoles ont été réveillés par plusieurs coups de feu tirés à plusieurs minutes d'intervalle. Il n'y a pas eu de blessés mais une des balles a, par ricochet, atteint l'école primaire Jeanne d'Arc. Une vitre a été endommagée. Les gendarmes sont restés sur le terrain jusqu'à 5 heures du matin et ont ensuite poursuivi leurs investigations. Ils ont localisé puis identifié le tireur présumé avant de l'interpeller ce jeudi en fin d'après-midi. L'enquête a été confiée à la brigade des recherches de la compagnie de Brignoles.