Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le nombre de cambriolages en augmentation dans le Territoire de Belfort

mardi 6 mars 2018 à 18:41 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard

Le nombre de cambriolages est en hausse en 2017 sur le Territoire de Belfort annonce la préfecture du Territoire de Belfort. 771 plaintes ont été déposées auprès du commissariat de Belfort et de la gendarmerie du département, soit 87 de plus qu'en 2016.

 Un panneau "participation citoyenne" est installé à l'entrée des communes touchés par des cambriolages
Un panneau "participation citoyenne" est installé à l'entrée des communes touchés par des cambriolages © Maxppp - Lionel VADAM

Belfort, France

La préfecture de Belfort a révélé ce mardi les chiffres de la délinquance dans le Territoire de Belfort pour l'année 2017 : le nombre de cambriolages est en augmentation de près de 13% dans le département. 771 cambriolages ont ainsi été commis en 2017 contre 684 en 2016. La préfète du Territoire de Belfort, Sophie Elizéon souhaite enrayer ce phénomène : "les forces de l'ordre, et notamment les gendarmes se sont déjà organisés en assurant une présence de nuit plus importante, en permettant de mieux recueillir les dépôts de plainte, ainsi qu'en diffusant un certain nombre de bonnes pratiques pour se protéger des cambrioleurs".

Les citoyens appelés à être vigilants

Pour lutter contre les cambriolages, la participation citoyenne va être mise en oeuvre sur cinq communes : Bermont, Botans, Chatenois-les-Forges, Denney et Dorans. Les gendarmes vont former des citoyens bénévoles et volontaires : "On leur explique qu'ils ne sont pas là pour rendre justice" souligne le capitaine Philippe Bomann, du groupement de gendarmerie du Territoire de Belfort. "Ils sont là pour faire remonter les informations du terrain, s'il y a un cambriolage. On leur apprend à décrire une situation de manière claire et rapide, afin que nous puissions intervenir dans les meilleurs délais. En novembre dernier, nous avons pu interpeller, grâce à des citoyens, des cambrioleurs à Morvillars."

La participation citoyenne, un dispositif efficace?

La commune de Rougemont-le-Chateau, dans le Territoire de Belfort, a testé le dispositif depuis un an et demi.  "Nous avons fait ce choix, et nous ne l'avons absolument pas regretté" explique le maire Didier Vallverdu : "à partir du moment où nous avons mis en place ce dispositif, le nombre de cambriolages a diminué". En revanche, souligne l'élu 'il est difficile de déterminer si le dispositif st l'unique cause de la baisse des cambriolages". A Moval, selon le maire de la commune Jean-Claude Martin : "le dispositif a du mal à prendre, notamment parce que les citoyens ont tendance à le voir comme un service d'espionnage".