Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le nombre de morts sur les routes en hausse de 19,2% en juillet

jeudi 13 août 2015 à 17:19 - Mis à jour le jeudi 13 août 2015 à 18:00 France Bleu

En juillet, pas moins de 360 personnes ont trouvé la mort sur les routes de France, a annoncé ce jeudi l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière. Soit une hausse de 19,2% par rapport à l'an dernier.

Accident Eus
Accident Eus

La mortalité routière a continué d'augmenter, ce mois de juillet 2015, selon l'observatoire de la sécurité routière. Les chiffres que l'organisme a révélés ce jeudi font état de 360 morts sur les routes en juillet

C'est 58 de plus que l'an dernier à la même époque. Soit une hausse de 19,2% en un an . Ce jeudi, France Bleu vous révélait aussi que pour la seule agglomération de Paris, le nombre de morts dans des accidents de la route avait augmenté de 50% entre janvier et juillet par rapport au début d'année 2014.

Tendance de fond

Cette augmentation poursuit la tendance enregistrée au premier semestre 2015 (1.558 morts, +0,8% par rapport au premier semestre 2014), dans la foulée d'une année 2014 qui avait déjà vu le nombre de morts sur les routes repartir à la hausse pour la première fois en douze ans (3.384 morts, +3,5%).Des chiffres qui entraînent depuis plusieurs mois de vives critiques à l'égard du gouvernement, notamment de la part des associations spécialistes de la sécurité routière qui estiment que les autorités manquent de fermeté. La semaine dernière, un rapport de l'Inspection générale de l'administration datant de juillet 2014 avait été rendu public par le Journal du dimanche. Les inspecteurs dénonçaient notamment un manque de collaboration entre ministres concernés.