Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Transports

Le préfet des Landes réagit à la forte hausse des infractions routières dans le département

jeudi 23 novembre 2017 à 18:47 - Mis à jour le jeudi 23 novembre 2017 à 18:52 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Depuis le début de l'année, trente-quatre personnes sont mortes sur les routes landaises, c'est douze de plus que l'an dernier à la même période. Quant au nombre d'infractions routières, il est en hausse de 27%.

Le Préfet des Landes, Frédéric Périssat, constate une hausse des infractions routières dans le département
Le Préfet des Landes, Frédéric Périssat, constate une hausse des infractions routières dans le département © Radio France - Valérie Mosnier

Landes, France

C'est une hécatombe sur les routes des Landes. Il y a déjà 34 tués depuis le début de l'année, soit 12 personnes de plus que l'an dernier à la même période. Sur les 34 décès, au moins cinq sont liés au non port de la ceinture de sécurité, selon le Préfet des Landes. La sécurité routière a d'ailleurs lancé une nouvelle campagne nationale à ce sujet. "Il y a un très fort relâchement de la part des usagers" constate, Frédéric Périssat "pas plus tard que la semaine dernière, un quart des infractions relevées concernait le non port de la ceinture."

Pour le représentant de l'Etat, impossible de expliquer "rationnellement". Le port de la ceinture est obligatoire depuis le 1er juillet 1973 à l'avant des véhicules, et le 1er octobre 1990 à l'arrière. Depuis 40 ans, on croyait le réflexe d'attacher sa ceinture adopté, "mais depuis quelques mois nous constatons, quelque soit l'âge, ce relâchement très dangereux". Dans les Landes, sur les dix premiers mois de l'année, 1.503 infractions concernent le non port de la ceinture, soit une hausse de 22%.

Augmentation de 27% des infractions routières

La ceinture de sécurité, mais aussi la vitesse, l'alcool, le téléphone portable... Le nombre d'infractions routières augmente sur le département de façon inquiétante dans les Landes. Avec 28.327 infractions routières, c'est une augmentation de 27% avec pourtant, un même volume de contrôles assure le Préfet.

Malgré ses chiffres alarmants "il ne faut pas être si catastrophiste, nous avons moins d'accidents, un nombre de blessés moins important, il y a statistiquement quelques indicateurs encourageants", mais Frédéric Périssat ne compte pas baisser la garde, "je considère que la répression doit être forte et permanente et elle le sera." Pour le Préfet des Landes, la menace de la sanction est toujours utile.

En parallèle, la Préfecture travaille à la prévention avec les plus jeunes, en partenariat avec l'Education Nationale, la police et la gendarmerie pour rappeler les gestes de bon sens. Un travail aussi avec les associations de sécurité routière, avec les professionnels de la route comme les transporteurs publics pour sensibiliser les chauffeurs.

Etre attentif pour soi et pour les autres - Frédéric Périssat

Mais au delà de ces moyens d'action, Frédéric Périssat demande à chaque Landais de penser à "sa propre vie, celle de ses enfants et à celle de l'usager qui arrive en face sur la route", "d'être attentif pour soi et pour les autres".

Pour tenter de juguler les mauvais chiffres de la sécurité routière dans les Landes, pas question de diminuer le nombre de contrôles "il y en aura beaucoup, même si les gendarmes et les policiers sont fatigués, parce que je suis très exigeant avec eux, il en va de la sauvegarde de vies", conclut le Préfet.