Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le nouveau commissaire de Cherbourg : "Ce poste correspond tout à fait à mes attentes"

-
Par , France Bleu Cotentin

Après près d'un an sans chef, les policiers de Cherbourg ont un nouveau commissaire, Pascal Serrand. L'homme est arrivé de Saint-Malo il y un mois. Il était notre invité ce mercredi 8 mai 2019 pour évoquer ses premières semaines dans le Cotentin, ses objectifs et les commémorations du 8-Mai.

Le nouveau commissaire de Cherbourg, Pascal Serrand
Le nouveau commissaire de Cherbourg, Pascal Serrand © Radio France - Marcellin Robine

Cherbourg, France

Vous avez pris vos fonctions à Cherbourg après une vacance du poste de près d'un an, dans quel état avez-vous trouvé le commissariat ?

Un peu moins d'un an, 8 mois. Le commissariat de Cherbourg a fonctionné dans des conditions normales, avec un commandant qui a assuré l'intérim. J'ai découvert une équipe dynamique avec certaines actions à mettre en oeuvre sans difficulté pour moi.

On parle beaucoup de la fatigue des forces de l'ordre qui sont sur tous les fronts depuis plusieurs mois. Comment vont vos équipes ?

Les équipes à Cherbourg sont à l'image des policiers au niveau de la France entière, ils ont été impactés par le mouvement des "gilets jaunes". Ils sont fatigués donc je suis vigilant pour les préserver et faire en sorte de répondre à leurs attentes en leur apportant des moyens matériels et logistiques.

En terme d'effectifs et de matériels, le commissariat est-il bien doté ou attendez-vous des dotations supplémentaires et des recrutements ?

On a la chance d'avoir deux arrivées au mois de juillet qui vont compenser des départs. Les effectifs actuels sont suffisants pour assurer la sécurité au quotidien des Cherbourgeois et des Cherbourgeoises.

Consommation excessive d'alcool, trafic de stupéfiants et incendies de containers

Quelles sont les priorités que vous fixez aujourd'hui à vos équipes en matière d'objectifs ?

Les objectifs dépendront un peu de l'audit que je suis en train de réaliser. Déjà à la première lecture, il y a quand même une problématique de consommation excessive d'alcool à Cherbourg qui nous incite au quotidien à avoir malheureusement une action répressive. Il y a aussi un peu de trafic de stupéfiants à gérer. On a également un certain nombre d'incendies qui ont été constatés sur des containers. Des actions sont en cours et visent ces problématiques particulières.

Récemment, le préfet de la Manche a évoqué le fléau que représente le trafic de drogue, en augmentation dans le nord Cotentin, et notamment sur l'agglomération cherbourgeoise. Quelle réponse apporter ?

Je crois qu'il y a deux réponses à apporter, la première, c'est de la sensibilisation et de la prévention. On va accentuer nos actions auprès des lycéens et des jeunes sur la circonscription. La deuxième chose, c'est de lutter efficacement contre les réseaux, lutter contre ceux qui profitent de ce trafic pour s'enrichir et pour avoir des revenus substantiels. Ce sera l'action de mes services.

On se rappelle que l'administration a eu du mal à trouver un candidat pour le poste que vous occupez. Avec quelques semaines de recul et en connaissant désormais le poste, vous n'êtes pas déçu d'avoir dit oui ?

Non, pour une raison bien simple, c'est que ce poste a été revalorisé au niveau du positionnement hiérarchique grâce au soutien du préfet de la Manche. C'est un poste de directeur départemental de la sécurité publique adjoint dans une commune de 90 000 habitants qui correspond tout à fait à mes attentes dans le cadre de mon cursus de carrière. Il me permet d'évoluer par rapport à mon précédent poste à Saint-Malo et il correspond tout à fait à mes objectifs.

Un dernier mot sur les commémorations du 8-Mai, vous serez présent sur la place de la République à Cherbourg, c'est important que la police s'implique dans ces cérémonies ?

Oui, je crois qu'on a un devoir de mémoire par rapport aux gens qui ont donné leur vie pour la liberté. La police est là pour la protéger cette liberté, donc il est important que le commissaire soit présent avec les hautes autorités ce jour-là.

Choix de la station

France Bleu