Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Le nouveau patron des policiers du Doubs Michel Klein promet "d'améliorer les conditions de travail des personnels"

Au lendemain d'une manifestation historique pour les policiers (27.000 manifestants à Paris selon les syndicats), Michel Klein le nouveau patron des policiers dans le Doubs se veut rassurant. Il promet des locaux rénovés.

Le nouveau DDSP du Doubs Michel Klein
Le nouveau DDSP du Doubs Michel Klein © Radio France - David Malle

Besançon, France

"Sur les difficultés des policiers, il ne faut pas être autiste". Au lendemain d'une manifestation historique des policiers à Paris (27.000 manifestants selon les syndicats, dont 200 Francs-Comtois) Michel Klein, le nouveau directeur départemental de la sécurité publique dans le Doubs, était l'invité de France Bleu Besançon ce jeudi matin.

Et il ne cherche pas à nier l'évidence : "Les policiers ont aujourd'hui des cycles de travail qui sont compliqués mais une réflexion est en cours sur le sujet". "Je m'engage aussi à améliorer les locaux et les conditions d'accueil du public", a également promis le nouveau patron des policiers dans le Doubs, "il faut améliorer les conditions de travail avec ce métier difficile. Sur la voie publique c'est compliqué, il faut donc un petit refuge quand on regagne la maison-mère, c'est-à-dire le commissariat central."

10.000 nouveaux policiers et gendarmes d'ici cinq ans

"Le bateau ne coule pas, on est en train de rattraper les effectifs", a aussi estimé Michel Klein, en réponse aux propos de Sébastien Péron, délégué adjoint du syndicat Alliance Police dans le Jura, sur France Bleu Besançon. "Un plan de recrutement de 10.000 policiers et gendarmes a été lancé sur trois ans par le ministère de l'Intérieur, mais cela prend du temps, il en faudra cinq pour y arriver", assure le nouveau patron des policiers dans le Doubs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu