Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le nouveau radar de Quettreville-sur-Sienne vandalisé deux fois cette semaine

-
Par , France Bleu Cotentin

A peine quelques semaines après son installation sur la D971 dans le sens Coutances-Granville, le nouveau radar autonome a été vandalisé 2 fois en l'espace de 24h. La gendarmerie de Coutances enquête.

Ce nouveau radar a été placé sur l'axe Coutances-Granville au début du mois de février.
Ce nouveau radar a été placé sur l'axe Coutances-Granville au début du mois de février. © Radio France - Lucie Thuillet

C'est un début de vie bien difficile pour le nouveau radar autonome de Quettreville-sur-Sienne. Ce mercredi soir, il a été vandalisé, détruit par un incendie lancé à l'essence. Une équipe de la brigade de gendarmerie de Coutances était sur place, pour effectuer les premiers relevés. Ce radar a été particulièrement remarqué par les automobilistes sur cet axe Coutances-Granville, depuis son installation au début du mois de février.

Une enquête est ouverte

Sauf que dans la nuit de jeudi à vendredi, nouvelle attaque contre ce radar. Cette fois-ci, c'est avec des bombes de peinture que les assaillants ont attaqué l'engin. "Ils ont aspergé la fenêtre pour qu'il ne puisse plus flasher", confie le commandant Vincent Barand, de la brigade de Coutances. Ce dernier a envoyé une équipe constater les dégâts ce vendredi matin. Pas de doute, le radar n'est plus fonctionnel sur cet axe limité à 80km/h. Une enquête a été ouverte mais pour l'heure, aucun suspect n'a été identifié.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess