Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le numéro 1 de l'administration pénitentiaire en visite au Craquelin et à St-Maur

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Directeur central de l'administration pénitentiaire, Stéphane Bredin était ce vendredi en visite dans l'Indre, d'abord à la maison d'arrêt du Craquelin puis à la centrale de St-Maur.

Les agents pénitentiaires ont salué le numéro un de leur administration
Les agents pénitentiaires ont salué le numéro un de leur administration © Radio France - Sarah Tuchscherer

Le numéro 1 de l'administration pénitentiaire était dans l'Indre ce vendredi. Stéphane Bredin était venu inaugurer une salle de sport flambant neuve, construite à côté de la maison centrale de St-Maur. Avant cela, il s'est aussi rendu au centre pénitentiaire du Craquelin. C'était la première fois, depuis son ouverture dans les années 90, que l'établissement castelroussin recevait la visite d'un directeur central de l'administration pénitentiaire. 

Au micro, Stéphane Bredin. A sa gauche, Anne Faivre Le Cadre, directrice de la centrale de St-Maur
Au micro, Stéphane Bredin. A sa gauche, Anne Faivre Le Cadre, directrice de la centrale de St-Maur © Radio France - Sarah Tuchscherer

Aucun cas de Covid parmi les détenus à Châteauroux

Stéphane Bredin a félicité les personnels pour leur gestion de l'épidémie de Covid. Il a indiqué qu'il n'y avait que 44 cas positifs parmi les 63.000 détenus en France, aucun au Craquelin, ni à St-Maur. On en compte 163 parmi les agents, ils sont 42.000 au total. "Cela justifie a posteriori les mesures que nous avons prises au printemps, notamment la suspension des parloirs", explique le directeur central de l'administration pénitentiaire. "Elles ont pu semblé rigoureuses, elles ont eu un coût pour les détenus et leurs familles, mais elles ont largement protégé leur santé, ainsi que celle des agents".

La salle de sport inaugurée ce vendredi représente un investissement de 850.000 euros. L'ancienne datait de la construction de la centrale de St-Maur, en 1975. Stéphane Bredin a indiqué que la création d'un équipement similaire était également prévue au centre pénitentiaire du Craquelin. 

Ici, les agents s'exerceront notamment au maniement du bâton télescopique
Ici, les agents s'exerceront notamment au maniement du bâton télescopique © Radio France - Sarah Tuchscherer
Choix de la station

À venir dansDanssecondess