Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

"Les parents ne doivent pas hésiter à parler de leur fatigue et de leur surmenage" pour le Pr Tu-Anh Tran

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Un habitant d'Alès (Gard) a été mis en examen mardi pour avoir secoué son bébé de cinq semaines. Chaque année en France, on compte 200 victimes du syndrome du bébé secoué. Le chef du service pédiatrie au CHU de Nîmes était l'invité de France Bleu Gard Lozère ce jeudi.

Nîmes, France

Un Alésien âgé de 30 ans a été mis en examen pour avoir secoué son bébé. Présenté mardi 10 décembre devant un juge de Nîmes, il a été placé sous contrôle judiciaire et remis en liberté.  Le 25 novembre, il a secoué pour le faire taire son bébé âgé de cinq semaines. Cet homme a été interpellé et a reconnu les faits.  Il encourt jusqu'à 20 ans d'emprisonnement. 

Pour parler du  syndrome du "bébé secoué, le Professeur Tu-Anh Tran, chef du service pédiatrie au CHU de Nîmes, était l'invité de France Bleu Gard Lozère ce jeudi 12 septembre. 

"Il faut que les parents à bout de fatigue s'orientent vers les centres PMI."

Chaque année en France, on compte 200 victimes du syndrome du bébé secoué. Pour éviter le pire, "il faut absolument que les parents osent parler de leur épuisement" explique le Professeur Tu-Anh Tran qui donne aussi de nombreux conseils aux parents, comme de les bercer à la vietnamienne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu