Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le parquet de Bordeaux confirme des vérifications sur le suicide de l'ex-épouse de Bertrand Cantat

lundi 4 juin 2018 à 11:52 Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde et France Bleu

Le parquet de Bordeaux a confirmé ce lundi matin la réouverture de l'enquête sur le suicide de Krisztina Rady, ex-épouse de Bertrand Cantat. La justice va vérifier des éléments transmis récemment par la présidente d'une association féministe.

L'enquête est rouverte pour des "vérifications"
L'enquête est rouverte pour des "vérifications" © Maxppp - maxppp

Bordeaux, France

Yael Mellul, présidente de l'association Femme et Libre, est persuadée que l'ex-chanteur de Noir Désir est responsable de la mort de Krisztina Rady. Elle a porté plainte pour "violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner"

Ce lundi matin le parquet de Bordeaux a confirmé la réouverture de l'enquête tout en précisant qu'elle ne devrait pas remettre en question les premières conclusions qui avaient mis hors de cause Bertrand Cantat. 

J'ai reçu une plainte de la part de la présidente de l'association Femme et Libre. Il y a des éléments qu'il va falloir vérifier mais ça ne devrait pas remettre en question la première enquête qui a déjà eu lieu et qui avait donné lieu à un classement sans suite pour absence d'infraction

Marie-Madeleine Alliot, procureure de la République de Bordeaux

Pour l'avocat de Bertrand Cantat, maître Antonin Lévy ses soi-disants nouveaux éléments sont un tissu de mensonges. Ils ont été formellement contestés à plusieurs reprises par les proches du chanteur et notamment les ex-musiciens de Noir Désir. Antonin Lévy s'étonne donc de la réouverture de l'enquête et il précise que son client demande depuis plusieurs semaines à être entendu par la justice.