Faits divers – Justice

Le parquet général fait appel de l'acquittement du Dr Bonnemaison

Par Olivier Uguen, France Bleu Béarn, France Bleu Gascogne, France Bleu Gironde et France Bleu Pays Basque mercredi 2 juillet 2014 à 15:25 Mis à jour le mercredi 2 juillet 2014 à 18:49

Nicolas Bonnemaison, ici avec son avocat maitre Ducos-Ader au palais de Justice de Pau
Nicolas Bonnemaison, ici avec son avocat maitre Ducos-Ader au palais de Justice de Pau © Maxppp

Le parquet général de Pau annonce ce mercredi qu'il fait appel de l'acquittement du Dr Nicolas Bonnemaison, acquitté le 25 juin par la Cour d'assises des Pyrénées-Atlantiques, alors qu'il était jugé pour l'empoisonnement de sept malades en fin de vie. La défense dénonce un "acharnement judiciaire".

► tous nos articles sur le procès Bonnemaison

Nicolas Bonnemaison n'en a pas fini avec la justice : le parquet général fait appel de l'acquittement de l'ex urgentiste. "Prenant en compte l’ensemble des éléments de cette affaire, la Procureure générale près la cour d’appel de Pau a estimé nécessaire de relever appel de la décision de la cour d’Assises des Pyrénées-Atlantiques ayant acquitté M. Nicolas Bonnemaison mis en accusation pour empoisonnement sur personnes vulnérables ", explique le parquet dans un communiqué.

Jugé pour l'empoisonnement de sept patients très malades entre mars 2010 et juillet 2011 alors qu’il dirigeait une unité du service des urgences de l’hôpital de Bayonne, le Dr Bonnemaison a été acquitté, le 25 juin dernier, de "la totalité des faits " qui lui étaient reprochés. La veille, au cours de sa réquisition, le parquet s'était limité à requérir cinq ans d'emprisonnement assortis d'un sursis possible pour l'ex urgentiste, qui risquait la réclusion criminelle à perpétuité. "Vous n'êtes pas un assassin ". "Vous n'êtes pas un empoisonneur ", avait reconnu l'avocat général Marc Mariée.

Affaire Bonnemaison : le parquet fait appel by Olivier Uguen

Les réactions

Ce nouveau retournement ne surprend pas maître Bernard Frank Macera, avocat des époux Pierre et Christine Iramuno, partie civile dans ce procès.

Affaire Bonnemaison / le parquet général fait appel : la réaction de Maître Bernard Frank Macéra

L'avocat de Nicolas Bonnemaison, Benoit Ducos Ader, n'a pas tardé à réagir, ce mardi. Il regrette "un acharnement judiciaire déraisonnable ".

Affaire Bonnemaison / le parquet général fait appel : la réaction de Maître Ducos Ader

Patricia Dhooge, cette bayonnaise accompagnée par le médecin lors de l’agonie de son mari, l’un des fervents soutien du médecin depuis le début de l'affaire, ne comprend pas la décision du parquet général.

Affaire Bonnemaison / le parquet général fait appel : la réaction de Patricia Dhooge

Autre décision attendue : le Conseil d’Etat doit se prononcer ce mois de juillet sur la radiation à vie prononcée en avril dernier par l’ordre national des médecins à l'encontre de Nicolas Bonnemaison, entrée en vigueur hier mardi.

Affaire Bonnemaison : le parquet général fait appel de l'acquittement du médecin