Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le particulier proposait des engins de guerre dans un vide-grenier à Formigny en Normandie

Deux détonateurs datant de la seconde guerre mondiale ont été découverts dans une foire-à-tout, ce dimanche 7 juillet, à Formigny (Calvados). Ces explosifs, utilisés pendant le Débarquement, étaient proposés à la vente par un collectionneur amateur. Ils ont été détruits par les démineurs.

Le déminage d'une bombe de la seconde guerre mondiale en Manche
Le déminage d'une bombe de la seconde guerre mondiale en Manche - - Marine Nationale -

Formigny, France

Une découverte insolite dans une foire-à-tout dimanche dernier à Formigny dans le Calvados. Des explosifs datant du Débarquement étaient proposés à la vente sur le stand d'un particulier. Par chance, un démineur professionnel  passait par là. Il a très vite flairé le danger.

Ces détonateurs étaient utilisés par les américains en 1944 - Aucun(e)
Ces détonateurs étaient utilisés par les américains en 1944 - - préfecture du Calvados -

Ce sont des engins de guerre, ni plus ni moins, qui étaient proposés à la vente sur un stand d'un vide-grenier à Formigny dimanche dernier. Des détonateurs électriques de type Hercotube ou Atlas. En trés mauvais état, certes, mais ces engins, utilisés par les américains lors du Débarquement,  contiennent la plupart du temps de l'explosif. Ils sont réputés très sensibles aux chocs, à la chaleur, la friction, la torsion où même l'électricité statique. Autant dire que, même 75 ans après, ces objets restent dangereux.

Les détonateurs en plein soleil

Ce qui n'a pas échappé dimanche dernier à un démineur du centre départemental de Caen. En balade en famille, il a tout de suite repéré le danger. Les détonateurs étaient exposés en plein soleil et au milieu du public. Raison pour laquelle il a aussitôt alerté ses collègues démineurs  ainsi que les gendarmes de Trévières (Calvados) . Ils sont rapidement intervenus pour évacuer les munitions.  Le collectionneur s'est également vu confisquer quatre autre détonateurs ainsi qu'un obus retrouvé chez lui,  à son domicile. Le tout a été détruit.

Des engins à ne manipuler sous aucun prétexte

La préfecture relance  à cette occasion un appel à la prudence. La passion, selon les autorités,  ne doit pas l'emporter sur la raison. 75 ans après le Jour-J, la découverte et la manipulation de ces engins peuvent avoir des conséquences dramatiques. 

En cas de découverte d'une munition contactez les forces de l'ordre qui se chargeront en lien avec la préfecture d'avertir le centre de déminage ? Pour plus d'informations ► http://www\.calvados\.gouv\.fr/les\-demineurs\-de\-la\-securite\-civile\-a8302\.html