Faits divers – Justice

Le patrimoine du sénateur de Haute-Corse Joseph Castelli dans le collimateur de la justice

Par Patrick Rossi, France Bleu RCFM et France Bleu vendredi 4 novembre 2016 à 20:27

Joseph Castelli, le sénateur de Haute-Corse, dans le collimateur de la justice
Joseph Castelli, le sénateur de Haute-Corse, dans le collimateur de la justice © Maxppp - .

La Haute autorité pour la transparence de la vie publique saisit la justice. Elle soupçonne une minoration de patrimoine de Joseph Castelli, le sénateur de Haute-Corse.

Joseph Castelli, le sénateur de Haute-Corse, est dans le collimateur de la justice. Cette dernière a été saisie par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Elle estime, aux regards des éléments en sa connaissance, que la déclaration de patrimoine du sénateur pourrait être sous estimée de plusieurs centaines de milliers d’euros. Elle fait en tout cas valoir un doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité des déclarations du sénateur de Haute-Corse. Saisi de l’affaire, le parquet de Bastia a ouvert une enquête préliminaire pour « suspicion de minoration de patrimoine », un délit depuis la loi sur la transparence de la vie publique.

Une déclaration sous-estimée de plusieurs centaines de milliers d'euros

Joseph Castelli avait par ailleurs été mis en examen, fin janvier, pour blanchiment de fraude fiscale, recel d'abus de biens sociaux et corruption passive, dans le cadre d'une enquête sur la construction d'une luxueuse villa à Folelli estimée à un million d’euros. Il était alors président du conseil général de Haute-Corse. Soupçonné d’avoir détourné des fonds publics, Joseph Castelli avait été laissé en liberté sous contrôle judiciaire contre le paiement d’une caution de 200.000€.