Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
L'ancien président de la République Valéry Giscard d'Estaing est mort à l'âge de 94 ans "des suites du Covid"

Le pêcheur accusé d'avoir frappé un phoque a été condamné par le tribunal de Dunkerque mais va faire appel

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Un homme de 44 ans a été condamné, ce mardi 20 octobre, par le tribunal de Dunkerque pour avoir frappé un bébé phoque en septembre 2019. Il va faire appel de la décision.

Le bébé phoque, blessé par un pêcheur à Dunkerque, n'avait pas survécu.
Le bébé phoque, blessé par un pêcheur à Dunkerque, n'avait pas survécu. - Centre de Soins de la Faune Sauvage LPA de Calais

Le pêcheur accusé d'avoir frappé un phoque à Malo-les-Bains a été condamné ce mardi matin par le tribunal correctionnel de Dunkerque. Il a été déclaré coupable de "tentative de destruction non-autorisée d'espèce animale non-domestique", une espèce qui est en plus protégée.

Cet homme de 44 ans a été condamné à effectuer 140 heures de travail d'intérêt général et à verser au total 4.500 euros de dommages et intérêts aux six associations qui se sont constituées parties civiles : Sea Shepherd France, la Fondation Brigitte Bardot, la Fondation 30 millions d'amis, la Ligue de protection des animaux du calaisis, la Confédération nationale de défense de l'animal et la SPA.

Il a en revanche été relaxé de l'infraction de menace sur une personne intervenue pour l'empêcher de s'en prendre à l'animal.

Le pêcheur fait appel de la décision

Lors de son procès le 22 septembre dernier, le pêcheur avait nié avoir voulu tuer l'animal, mort quelques jours plus tard. Il va faire appel de la décision du tribunal. Le procureur de Dunkerque avait pour sa part requis 6 mois de prison avec sursis et 3.000 euros d’amende.

Pour rappel, le 15 septembre 2019, le bébé phoque s'était échoué sur une plage et d'après les témoignages, le pêcheur se serait énervé car l'animal aurait abîmé ses filets et mangé ses poissons. Cette femelle de quelques mois, blessée, avait été récupérée et soignée par le Centre de Soins de la Faune Sauvage LPA de Calais

Choix de la station

À venir dansDanssecondess