Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le père Vandenbeusch, enlevé au Cameroun en novembre, est libre

- Mis à jour le -
Par France Bleu

François Hollande a annoncé ce mardi matin la libération du prêtre Georges Vandenbeusch, enlevé le 14 novembre dernier au Cameroun. L'ancien prêtre de la paroisse Saint-Jean-Baptiste de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, avait été enlevé dans un monastère proche de la frontière entre le Cameroun et le Nigeria. Il est arrivé mardi après-midi à Yaoundé, et sera ramené "dans la nuit" en France.

Le père Vandenbeusch, enlevé au  Cameroun, est libre
Le père Vandenbeusch, enlevé au Cameroun, est libre © Maxppp

Georges Vandenbeusch est libre : l'ancien prêtre de la paroisse de Saint-Jean-Baptiste de Sceaux a été libéré, selon le président de la République François Hollande. Il avait été enlevé le 14 novembre dernier au Cameroun, alors qu'il résidait depuis septembre 2011 dans un monastère situé dans l'extrême nord du pays.

Le père Vandenbeusch est arrivé en début d'après-midi mardi dans la capitale camerounaise Yaoundé, où il a été accueilli à l'ambassade de France. Il n'a pas fait de déclaration sur les conditions de sa détention et les circonstances de sa libération.

Selon les premières informations, le père Georges est en bonne santé. Laurent Fabius, ministre des Affaires Etrangères, devrait se rendre en début de soirée à Yaoundé. Il y accueillera le prêtre libéré pour "le ramener dans la nuit à Paris, où François Hollande l'accueillera". 

La secte Boko Haram avait revendiqué l'enlèvement

Dans un communiqué de l'Elysée, le président de la République remercie "tous ceux qui ont travaillé sans relâche à cette issue, notamment les autorités du Cameroun et du Nigeria " et "particulièrement le président Paul Biya pour son implication personnelle ". Pour l'heure, on ne sait pas, cependant, quelles ont été les circonstances de sa libération.

Lors de son enlèvement, le père Vandenbeusch se trouvait dans une zone "formellement déconseillée du fait du risque terroriste ", située à une trentaine de kilomètres à peine de la frontière avec le Nigeria. La secte Boko Haram avait par la suite revendiqué cet enlèvement, et affirmé détenir le prêtre français en otage.

 

Les otages français au Sahel depuis 2009
Les otages français au Sahel depuis 2009
Choix de la station

À venir dansDanssecondess