Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Périgord en deuil après les attentats de Paris

-
Par , France Bleu Périgord
Sarlat-la-Canéda, France

En Dordogne, beaucoup de Périgourdins choqués réagissent à la radio, sur les réseaux sociaux, au festival du film hier à Sarlat. Quasiment tous les partis politiques ont suspendu leur campagne pour les élections régionales.

© Radio France

Au festival du film à Sarlat, de nombreux Parisiens choqués ont appris la nouvelle sur les réseaux sociaux. Devant l'ancien évêché où se tient une soirée, Fanny vient de raccrocher son téléphone "On appelle nos enfants qui sont tous dans les salles de concert à Paris, parce qu'on est vendredi soir, pour les plus chanceux d'entre nous les enfants sont rentrés à la maison, donc moi c'est le cas pour ma fille, et elle a encore une copine bloquée dans une salle de concert dans le 11ème" . 

A Sarlat, des Parisiens choqués appellent leurs proches pour se rassurer

Deux gendarmes sécurisent la sortie du cinéma le Rex à Sarlat. A la sortie du film Comment Ca Va Bien, le rappeur Orelsan est choqué "On a très hâte de rentrer, on rentre à Paris l'âme en peine" . Ethel, une lycéenne inquiète a tout de suite appelé sa marraine à Paris "Première chose qu'elle m'a dite c'est on va bien, nous on était sortis et heureusement parce que les fusillades se sont passés à côté de chez nous et maintenant on va devoir trouver un endroit où dormir parce qu'on ne peut pas rentrer chez nous" 

A Sarlat, de nombreux Parisiens sont inquiets

Daniel Garrigue, le maire de Bergerac a réagi sur France Bleu Périgord à 6h45. "Hier soir, j'ai fait fermer les établissements, les bars, parce qu'on ne sait pas d'où peuvent venir les coups [...] J'éprouve un sentiment de révolte comme tout le monde, parce qu'il y a peut être des personnes qu'on connaît, des proches et en même temps il nous faut la volonté de réagir fermement à ces actes lâches" 

Daniel Garrigue, le maire de Bergerac, a fait fermer les bars de la commune

Stéphanie, une Périgourdine originaire de Condat sur Vézère a appris la nouvelle sur les réseaux sociaux alors qu'elle est actuellement en mission humanitaire au Cambodge "On a beaucoup d'amis sur Paris, ils sont terrorisés, et on n'a pas de nouvelles de tout le monde"

Stéphanie, en mission humanitaire au Cambodge a appelé ses proches à Paris

Jean Pierre Bouchard, criminologue périgourdin sur France Bleu Périgord à 7h15. "En milieu rural, il y a techniquement moins de chance mais le risque zéro n'existe pas" . 

A LIRE AUSSI ► Attentats à Paris : le point sur la situation

Choix de la station

À venir dansDanssecondess