Faits divers – Justice

Le petit-fils Gabriel Iacono témoigne : "Le seul coupable, ça ne peut être que moi"

Par David Di Giacomo et Isabelle Lassalle, France Bleu Azur mercredi 18 mars 2015 à 8:38 Mis à jour le mercredi 18 mars 2015 à 21:01

Début de l'audition de Gabriel Iacono devant les assises du Rhône.
Début de l'audition de Gabriel Iacono devant les assises du Rhône. © David Di Giacomo / Radio France

Troisième jour du procès, ce mercredi 18 mars, avec l'audition de Gabriel Iacono. Le procès en révision de l'ancien maire de Vence a débuté lundi, devant les assises du Rhône.

Ce mercredi marquera sans doute le tournant du procès en révision de Christian Iacono devant la cour d’assises du Rhône. C’est en effet une journée déterminante qui s’annonce avec le témoignage très attendu de Gabriel Iacono .

Le jeune homme de 24 ans va enfin s’expliquer sur ses rétractations. Pourquoi est-il revenu sur ses accusations de viol par son grand-père ? Va-t-il convaincre les jurés dans ses explications ? C’est en tout cas le moment clef du procès, comme l’explique l'avocat de Gabriel, maître Luc Febbraro.

Maître Luc Febbraro au micro de David Di Giacomo.

Le procès en révision de Christian Iacono a commencé lundi matin à Lyon, devant les assises du Rhône. L'ex-maire de Vence (Alpes-Maritimes) a déjà été condamné deux fois : la première en 2009, puis en appel en 2011, pour le viol de son petit-fils. Mais depuis, Gabriel Iacono s'est rétracté. Le petit-fils témoigne ce mercredi matin .

À lire aussi :

Le suivi du procès en direct

Partager sur :