Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Faits divers – Justice

Le "pilleur de musées", l'Alsacien Stéphane Breitwieser de nouveau arrêté pour le vol d’œuvres d'art

jeudi 7 février 2019 à 19:06 Par Céline Rousseau, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Il aurait de nouveau volé de nombreuses œuvres d'art en Alsace, en Lorraine et en Allemagne. L'Alsacien Stéphane Breitwiser, surnommé "le pilleur des musées" a été interpellé à Marmoutier (Bas-Rhin) et placé en détention provisoire.

Stéphane Breitwiser et son avocat Me Moser lors du procès en 2005 à Strasbourg.
Stéphane Breitwiser et son avocat Me Moser lors du procès en 2005 à Strasbourg. © AFP - FREDERICK FLORIN

Alsace - France

Stéphane Breitwieser, surnommé "le pilleur des musées", est de nouveau incarcéré. Déjà condamné pour de nombreux vols d’œuvres d'art en Europe, il est soupçonné d'avoir dérobé notamment plusieurs presse-papiers anciens au musée de la Cristallerie à Saint-Louis-lès-Bitche (Moselle).

Son domicile ressemble à une "véritable caverne d'Ali Baba", selon le procureur de Sarreguemines

Stéphane Breitwieser a été mis en examen pour vol. Lors de la perquisition à son domicile à Marmoutier (Bas-Rhin), les enquêteurs ont découvert "une véritable caverne d'Ali Baba", raconte le procureur de Sarreguemines Jean-Luc Jaeg. Les enquêteurs ont notamment découvert des pièces romaines volées à la Maison de l'archéologie de Niederbronn-les-Bains (Bas-Rhin), deux objets anciens soustraits dans un musée de Le Thillot (Vosges) et une pièce de marqueterie disparue d'un musée à Guebwiller (Haut-Rhin). Des policiers allemands, qui se sont rendus sur place, ont reconnu quatre à cinq objets dérobés dans des musées outre-Rhin. 

Au domicile de sa mère, également à Marmoutier, "163.000 euros en petites coupures ont été retrouvés dans des seaux", a ajouté le procureur. Elle a été mise en examen pour non justification de ressources. Sa compagne a été mise en examen pour complicité de vol. Elle était présente dans les musées au moment des vols pour éviter que Stéphane Breitwieser ne soit démasqué. Les deux femmes ont été placées sous contrôle judiciaire.

Les œuvres d'art revendues sur Ebay

Les gendarmes de Metz était sur sa piste depuis 2016, alertés par un collectionneur strasbourgeois qui avait acheté un presse-papier datant de la fin du XIXe sur le site d'enchères Ebay. Le collectionneur a rapidement compris que l'objet était volé.

Egalement surnommé "l'Arsène Lupin alsacien", Stéphane Breitwieser avait reconnu le vol de centaines d’œuvres dans divers musées et châteaux européens dans les années 1990. Après son arrestation en 2001 en Suisse, sa mère avait jeté une centaine de pièces dans le canal Rhin-Rhône. Un tableau de Bruegel notamment avait été détruit.