Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le plan anti hold-up déclenché en Vaucluse pour les fêtes

mardi 5 décembre 2017 à 18:43 Par Anne Domece, France Bleu Vaucluse

La police nationale a déployé lundi son plan anti hold-up dans le Vaucluse. Ce dispositif est conçu pour renforcer la sécurité des commerçants et des clients pendant la période des fêtes. Les effectifs des patrouilles sont "sérieusement" renforcés.

Des policiers en tenue patrouillent tous les jours dans les centres commerciaux
Des policiers en tenue patrouillent tous les jours dans les centres commerciaux © Radio France - Anne Domèce

Avignon, France

Pendant la période des fêtes, la fréquentation des magasins et des galeries marchandes peut augmenter de 40% certains week-ends.

Réservistes en renfort

Davantage de monde dans les boutiques, c'est davantage de chiffre d'affaires pour les commerçants. C'est aussi davantage de risques.

C'est pourquoi la police nationale renforce ses effectifs, rappelle des réservistes et crée de nouvelles patrouilles.

"Au contact"

Anne est sous-brigadier au groupe de sécurité de proximité. En ce moment, elle patrouille tous les jours avec deux adjoints de sécurité. Elle va à la rencontre des commerçants ("au contact", comme elle dit). Elle leur demande si tout se passe bien, s'ils n'ont rien vu de suspect, s'ils ont des inquiétudes.

Anne (au milieu) patrouille avec deux adjoints de sécurité - Radio France
Anne (au milieu) patrouille avec deux adjoints de sécurité © Radio France - Anne Domèce

Cette présence policière quotidienne est très appréciée des commerçants, qui se disent "rassurés".

Le plan anti-hold-up restera en vigueur jusqu'à la fin du mois de janvier.