Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le planning familial de Rennes la cible de militants anti-avortement

vendredi 19 janvier 2018 à 22:03 Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique

Mauvaise surprise pour l'équipe du Planning Familial, jeudi matin. Dans la nuit précédente, les fenêtres du local de Rennes ont été recouvertes d'affiches appelant à la Marche pour la vie.

Des affiches "Marche pour la vie" collées sur les vitres
Des affiches "Marche pour la vie" collées sur les vitres - Le Planning familial

Rennes, France

Quand elle arrive à 9h au local sur les bords du canal Ille-et-Rance, Bénédicte Leleu, une des conseillères conjugales et familiales, ne remarque pas tout de suite les affiches. Elle voit bien des traces de colle sur la porte mais elle n'y prête pas attention. "C’est une fois à l’intérieur que j’aperçois par transparence des posters. Je ressors pour voir ce que c’est. Et là, stupéfaction!". Là, collées sur les vitres les affiches officielles de la Marche pour la Vie. La manifestation des militants anti-avortement a lieu dimanche à Paris. "C’est assez violent pour nous et surtout je suis indignée quand je pense qu’on veut intimider les personnes qui viennent chez nous s’informer sur la contraception ou l’avortement.", s’offusque la directrice du Planning Familial d’Ille-et-Vilaine, Anne Claire Bouscal. 

Personne n'est opposé à la vie au Planning!

Janvier est le mois anniversaire de la loi Veil. Mais pour la présidente du Planning rennais, Lydie Porée, "Le débat sur la procréation médicalement assistée n’est sans doute pas étranger à cette action.". Cela faisait une dizaine d'années que le Planning à Rennes n'avait pas été la cible des militants anti-avortement. "C'est un positionnement soit-disant pour la vie. Nous, nous les qualifions plutôt d'anti-choix. Personne n'est opposé à la vie au Planning. Et on sait que l'accès à l'avortement sauve la vie des femmes!". L’équipe a tout de suite retiré les affiches, avant l’arrivée du public, en majorité des jeunes. La police n’a donc pu constater les faits et l’association n’a pu déposer qu’une main courante au commissariat.