Faits divers – Justice

Le plus gros réseau de trafiquants de cigarettes démantelé à Marseille

Par Thibault Maisonneuve, France Bleu Provence et France Bleu vendredi 25 novembre 2016 à 12:25

Demantèlement d'un important réseau de trafic de cigarettes à Marseille (photo d'illustration)
Demantèlement d'un important réseau de trafic de cigarettes à Marseille (photo d'illustration) © Maxppp -

Onze personnes ont été mises en examen et écrouées. Elles sont soupçonnées d'avoir importé illégalement sur des ferries entre l'Algérie et Marseille plusieurs milliers de cartouches par mois. Ce trafic pouvait rapporter de 600.000 à un million d'euros par an.

Onze personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire après le démantèlement du plus gros réseau de trafic de cigarettes de contrebande à Marseille.

"Les cigarettes transportées en ferry depuis l'Algérie étaient déchargées à quai dans le port de Marseille dans des sacs poubelle noirs où elles étaient récupérées par des individus qui les chargeaient sur des véhicules et les distribuaient à des nourrices qui les distribuaient à des semi-grossistes." Xavier Tarabeux, procureur de la République de Marseille

Le trafic pouvait rapporter jusqu'à un million d'euros par an

Avec un bénéfice de 10 à 15 euros par cartouche, le trafic pouvait rapporter de 600.000 à un million d'euros par an à ses principaux organisateurs, précise dans un communiqué le secrétaire d'État, qui évoque le démantèlement du "plus important réseau de trafiquants de tabac identifié agissant sur le port de Marseille".

Des marins impliqués dans le trafic

À la tête de ce trafic, un homme était responsable de l'importation de 5.000 à 7.500 cartouches de cigarettes de contrebande par mois. Dans un communiqué, Christian Eckert, ministre du Budget indique qu'il "disposait d'un bras droit, de porteurs, de stockeurs et d'un individu qui jouait le rôle de banquier. Il s'appuyait également sur des marins des ferries (...) et sur plusieurs semi-grossistes pour la revente dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur".

Les perquisitions ont permis de saisir en tout près de 1.600 cartouches de cigarettes, représentant une valeur de 100.000 euros, une arme de poing et 27.000 euros en espèce. Par ailleurs, près de 40.000 euros ont été saisis sur des comptes bancaires ouverts en France par des marins.