Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Poitou vu ciel : la sécheresse au premier plan

-
Par , France Bleu Poitou

Les "Pitroux Parapentes" ont installé leur camp d'été à Jarzay (Massognes) dans la Vienne. L’association permet à ceux qui le souhaitent de s'envoler en parapente biplace, France Bleu Poitou a donc survolé les plaines poitevines.

Massognes, France

Le parapente ne se pratique pas uniquement dans les montagnes, mais aussi dans les plaines du Poitou. Voilà l'objectif de l'association "les Pitroux Parapentes" qui entend attirer les pilotes au dessus des champs Poitevins. Nous avons testé l'activité qui emmène tout de même les passagers à plus de 400 mètres de hauteur, les pieds dans le vide. 

Le saut en immersion sonore

En plaine, difficile de s'élancer seul, alors il faut se faire tracter. Un véhicule disposant d'un treuil est nécessaire, il permet d'offrir au pilote une rampe de décollage. Une fois dans les airs, lorsque l'altitude atteinte est suffisante, le largueur relié au véhicule est abandonné ce qui signifie que la voile se retrouve sans accroche au sol. 

Pour voler, il faut ensuite se débrouiller avec les courants ascendants. Ces courants sont en général des bulles d'airs chaudes qui émanent du reflet du soleil sur le sol. 

La sécheresse au premier plan 

Vu du ciel, il est possible de distingué Poitiers mais aussi les Deux-Sèvres. Mais ce qui est le plus marquant cet été, c'est la couleur des champs. Le paysage est teinté de jaune sur des kilomètres aux alentours, c'est le résultat de la sécheresse qui sévit actuellement dans le Poitou.

De leur coté les parapentistes de l'association "les Pitroux Parapentes" resteront sur leur camp d'été jusqu'au 17 août prochain. Il est possible de réserver un saut pour la somme de 30 euros auprès de la Maison du Tourisme du Mirebalais au 05 49 01 48 61.