Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le policier lensois mis en examen pour pédophilie s'est suicidé en prison

jeudi 15 février 2018 à 14:52 Par Antoine Sabbagh, France Bleu Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Ce policier, ainsi que sa compagne, institutrice en CP, avaient été mis en examen et écroués dans une affaire de pédophilie en septembre dernier. Le fonctionnaire a mis fin à ses jours mardi à la prison d'Epinal.

Ce policier et son épouse téléchargaient des images pédopornographiques
Ce policier et son épouse téléchargaient des images pédopornographiques © Maxppp - Patrice Lapoirie

Épinal, France

Il était policier au commissariat de Lens. Elle était institutrice en CP dans la région d'Arras. Ce couple avait été mis en examen fin septembre puis écroué. Et une source policière confirme donc l'information révélée par La Voix du Nord : le policier a mis fin à ses jours par pendaison mardi à la prison d'Epinal dans les Vosges où il était détenu.

On ne connait pas les circonstances de ce suicide. Sa compagne était détenue dans une autre maison d'arrêt le temps de l'enquête menée par la PJ de Lille. Enquête qui se poursuit malgré le suicide du policier.

Des voyages réguliers en Thaïlande

L'affaire avait été révélée en novembre dernier. On avait appris que ce couple se rendait régulièrement en Thaïlande et avait recours à des prostituées mineures. Par ailleurs, suite à un signalement d'Europol, de nombreuses images et vidéos pédopornographiques avaient été retrouvées dans l'ordinateur du couple, dont les deux enfants ont été placés.