Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Pontet et Morières-lès-Avignon mutualisent leurs polices municipales pour des missions de nuit

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Pontet et Morières-les-Avigon mutualisent leurs polices municipales. Ce mardi, les maires RN des deux communes ont présenté ce projet qui est une première en Vaucluse. L’objectif est de mettre en commun les moyens humains et matériels pour des patrouilles de nuit dans un premier temps.

Le Pontet et Morières-lès-Avignon ont décidé de mettre en commun leurs effectifs de policiers municipaux, une première en Vaucluse
Le Pontet et Morières-lès-Avignon ont décidé de mettre en commun leurs effectifs de policiers municipaux, une première en Vaucluse - © Ville du Pontet

Se doter d’une police municipale coûte cher, s’équiper en vidéosurveillance nécessite aussi un budget important. Alors pour optimiser les coûts, un nombre croissant de communes optent pour la mise en commun de tout ou d'une partie des moyens qu’elles consacrent à la sécurité. 

Mise en commun des moyens humains et matériels

En Vaucluse, c'est une première, les maires Rassemblement national du Pontet et de Morières-lès-Avignon ont décidé de mutualiser leurs polices municipales. Il s'agit de mettre en commun les moyens humains et matériels pour des patrouilles de nuit dans un premier temps.

A Morières-les-Avignon, l'objectif de cette mutualisation était de renforcer les patrouilles de nuit. "La commune a seulement sept policiers municipaux contre 23 pour le Pontet, et nous ne pouvions assurer qu'une patrouille de nuit par semaine de manière aléatoire", explique le maire Grégoire Souque. "Nous contribuons donc à hauteur de 24.000 euros à ce contrat de mutualisation avec nos voisins". 

Renforcer les opérations de sécurité la nuit

Pour le maire du Pontet, Joris Hébrard, cette mutualisation des moyens va permettre de renforcer la présence des policiers municipaux la nuit sur le territoire des deux communes : "s'il y a besoin on peut intervenir en urgence, on est liés directement avec nos radios. Cela permet de répondre en temps réel, de pouvoir faire du flagrant délit et de réagir vite. "

Les premières patrouilles de nuit mutualisées du Pontet et de Morières commenceront le 3 juin prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess