Faits divers – Justice

Le porte-avions USS Eishenhower quitte Marseille alors que trois policiers municipaux sont encore à bord !

Par Florent Le Saux et Laurent Grolée, France Bleu Provence et France Bleu mercredi 21 décembre 2016 à 10:40

Le gigantesque porte-avions américain embarque 5200 membres d'équipage
Le gigantesque porte-avions américain embarque 5200 membres d'équipage © Maxppp - Maxppp

Trois policiers municipaux marseillais sont restés à bord de l'USS Eisenhower, mardi matin, alors que l'immense porte-avion américain avait largué les amarres. La maire adjointe à la sécurité promet des "sanctions disciplinaires".

À Marseille, trois policiers municipaux vont avoir une sacrée histoire à raconter pour le réveillon de Noël ! Une belle histoire à la marseillaise comme on les aime sur France Bleu Provence... même si elle n'a pas fait rire tout le monde.

Probablement par curiosité, ces trois fonctionnaires montent mardi matin à bord de l'USS Eisenhower amarré dans le bassin de Radoubs, dans le port de Marseille. Le "petit" problème, c'est qu'ils sont encore sur l'immense porte-avion quand il quitte le quai !

Une heure de perdue

Quand les militaires américains s'en aperçoivent, ils doivent bien sûr arrêter le bâtiment de 333 mètres de long et de 78 mètres de large, embarquant 5200 membres d'équipage. Moins facile que de stopper un pédalo !

Hors de question de faire demi-tour : les trois policiers sont descendus du porte-avion et c'est en bateau qu'ils regagnent la terre ferme. Résultat : une heure de perdue pour l'USS Eisenhower. Et cette incroyable mésaventure pose aussi la question de la sécurité sur le fleuron de la marine militaire des Etats-Unis.

Sanctions à venir

Ce mercredi matin, sur France Bleu Provence, Caroline Pozmentier, adjointe à la sécurité à la mairie de Marseille, a estimé que ces policiers n'avaient "rien à faire sur le porte-avions". Elle promet que les trois agents "feront l'objet de sanctions disciplinaires".