Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice DOSSIER : Mouvement des "gilets jaunes"

Le préfet de Haute-Loire dépose plainte après l'incendie de la préfecture et les violences envers les forces de l'ordre

dimanche 2 décembre 2018 à 21:43 - Mis à jour le lundi 3 décembre 2018 à 7:58 Par Marion Aquilina, France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu

Le préfet de Haute-Loire, Yves Rousset, a reçu la Ministre de la Cohésion des territoires ce dimanche 2 décembre 2018. La ministre a salué le courage des gendarmes et policiers qui ont été blessés dans les affrontements avec des casseurs samedi soir.

La ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, auprès des gendarmes et policiers blessés au Puy-en-Velay
La ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, auprès des gendarmes et policiers blessés au Puy-en-Velay © Radio France - Marion Aquilina

Haute-Loire, France

La Ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, s'est rendue ce dimanche à 18h à la préfecture du Puy-en-Velay pour saluer quelques uns des 17 gendarmes et policiers qui ont été blessés lors des affrontements violents samedi soir. Des casseurs avaient attaqué la préfecture, en marge de la manifestation des gilets jaunes. Ils ont lancé des pavés sur les gendarmes et les policiers qui étaient là, ainsi que des cocktails molotov sur le bâtiment qui a pris feu par endroits.

Jacqueline Gourault a condamné clairement les violences : "Ils voulaient casser matériellement, ils voulaient casser psychologiquement et ils voulaient même atteindre les forces de sécurité dans leur chair. _Un policier a été blessé à la tête. Ces gens étaient donc là pour faire du mal et pour toucher à l'autorité de l'État_.

Des bureaux détruits par l'incendie qui a touché l'aile ouest du bâtiment de la préfecture de Haute-Loire - Radio France
Des bureaux détruits par l'incendie qui a touché l'aile ouest du bâtiment de la préfecture de Haute-Loire © Radio France - Marion Aquilina

Le préfet de Haute-Loire, Yves Rousset, a annoncé qu'il comptait déposer une plainte ce lundi 3 décembre après les événements de samedi soir. Pour lui, cette visite ministérielle est très importante car "elle apporte un soutien aux forces mobilisées." Quand la ministre a salué les forces de l'ordre blessées dans les affrontements, une policière l'a prise à parti pour lui dire sa détresse : "Je peux vous dire qu'on est tous fatigués et ça va dégénérer. On n'est pas étonnés, ça va crescendo, on n'en peut plus." 

En Haute-Loire, 12 casseurs ont été interpellés et placés en garde à vue. Certains devront s'expliquer lundi après-midi au tribunal, en comparution immédiate.

Le préfet de Haute-Loire et la ministre de la Cohésion des territoires ont visité les locaux touchés par l'incendie - Radio France
Le préfet de Haute-Loire et la ministre de la Cohésion des territoires ont visité les locaux touchés par l'incendie © Radio France - Marion Aquilina