Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le préfet de police agressé au Sacré-Cœur samedi

mardi 9 septembre 2014 à 18:49 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Le préfet de police, Bernard Boucault, a reçu une gifle et un coup de pied alors qu’il faisait un déplacement à Paris au Sacré-Cœur, selon Le Point.fr.

Sacré Coeur
Sacré Coeur

Samedi après-midi, vers 16h00, le préfet de police , Bernard Boucault, accompagné de Jacques Meric, le patron de la sécurité publique de l'agglomération parisienne, se sont faits agresser sur la butte Montmartre dans le XVIIIème arrondissement selon le site du magazine Point. Ils venaient marquer de leur présence ce quartier près du Sacré-Cœur où les habitants et les touristes sont régulièrement importunés et parfois agressés par des joueurs de bonneteau ou par des "tresseurs". Ces derniers attachent des bracelets autour du poignet des touristes et leur demandent de les payer. En cas de refus la situation peut vite tourner au vinaigre.

C’est quand le préfet de police, son chauffeur et le patron de la sécurité publique sont descendus de voiture pour mettre fin au manège des "tresseurs" que la situation s’est envenimée. Le préfet de police a reçu une gifle , Jacques Meric un coup de pied et le chauffeur un coup de poing. On ne sait pas si une plainte a été déposée.