Faits divers – Justice

Le préfet de Vaucluse présente ses vœux à l'équipe bleu-blanc-rouge

Par Philippe Paupert, France Bleu Vaucluse mardi 24 janvier 2017 à 16:48

Militaires, pompiers et forces de l'ordre écoutent les vœux du préfet
Militaires, pompiers et forces de l'ordre écoutent les vœux du préfet © Radio France - Philippe Paupert

Le préfet de Vaucluse a présenté ses vœux aux forces de sécurité de Vaucluse. Pour la première fois, il a associé le personnel hospitalier (les blancs) aux gendarmes-policiers (les bleus) et aux pompiers (les rouges). Les militaires et la justice participent à la sécurité du Vaucluse.

Le préfet de Vaucluse Bernard Gonzalez a présenté ses vœux à l'équipe bleu-blanc-rouge. Cette équipe tricolore assiste le préfet pendant les crises: les gendarmes et policiers (les bleus), les équipes médicales (les blancs) et les pompiers (les rouges).

Le préfet a évoqué les risques du Vaucluse. Feux de forêts, crues du Rhône ou de la Durance, menace terroriste, le préfet demande à tous les acteurs de la sécurité de multiplier les exercices communs pour acquérir des réflexes, parler le même langage et être prêt le jour où il faudra intervenir.

Le préfet a salué l'engagement des pompiers, gendarmes policiers et militaires en 2016 dans le plan Vigipirate et le dispositif Sentinelle. Bernard Gonzalez a donc salué les bleus, les rouges... mais aussi les blancs, le personnel médical de Vaucluse, "tout ceux qui, dans les hôpitaux, les SAMU, les SMUR, concourent à la sécurité de nos concitoyens". Pour le préfet de Vaucluse, il est "important de montrer qu'il s'agit d'une chaîne solidaire s'il y a besoin d'une évacuation, de soins immédiats ou de gestion de nombreuses victimes".

Bernard Gonzalez "Bleu - Blanc - Rouge, ce sont les services à mes côtés en gestion de crise opérationnelle"

Le procureur de la République a expliqué que depuis deux ans, le parquet d'Avignon a mis en place une cellule de gestion de crise. Des magistrats et des greffiers sont prêts à intervenir en liaison avec les service de secours, la préfecture.

Cette cellule est destinée à être le support local du parquet de Paris pour entamer en Vaucluse la procédure judiciaire mais aussi répertorier les victimes et aiguiller les familles.

Le vestiaire de la préfecture pendant les vœux du préfet aux services de sécurité de Vaucluse - Radio France
Le vestiaire de la préfecture pendant les vœux du préfet aux services de sécurité de Vaucluse © Radio France - Philippe Paupert