Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le préfet du Gard à la rencontre des renforts de sécurité au Grau-du-Roi

mardi 25 juillet 2017 à 20:41 Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

Pendant l'été la population est multipliée par dix au Grau-du-Roi. Chaque année des renforts sont déployés pour assurer la sécurité des vacanciers et des habitants: gendarmes, réservistes et militaires. Le préfet du Gard est allé saluer leur travail ce mardi.

Le préfet du Gard salue le travail des renfort de gendarmes déployés sur le littoral.
Le préfet du Gard salue le travail des renfort de gendarmes déployés sur le littoral. © Radio France - Camille Payan

Le Grau-du-Roi, France

Autour de la gare, sur le font de mer, dans les rues, difficile de ne pas croiser soit des gendarmes soit réservistes ou encore des militaires de l'opération Sentinelle au Grau-du-Roi. Mais cet été ils sont plus nombreux et plus visibles. Le Gard qui fait partie des 27 départements en France les plus touristiques a droit un dispositif renforcé.

Cela veut dire que sur l'ensemble du département pour la période estivale on compte une centaine de réservistes supplémentaires, 120 gendarmes et des patrouilles de militaires. Ils sont déployés un peu partout mais surtout sur le littoral où l'activité est très intense. Ce mardi le préfet du Gard est allé rencontrer ces troupes qui tous les jours sont mobilisés sur le terrain.

On reçoit beaucoup de touristes alors il faut aussi qu'on reçoive beaucoup de renfort pour assurer la sécurité de tous - Didier Lauga le préfet du Gard

Au Grau-du-Roi certains sont positionnés autour de la gare. Le train à 1 euro, mis en place par la région, transporte des milliers de passagers jusqu'au Grau-du-Roi tous les jours, mais les trajets sont parfois agités. Il y a quelques années les incivilités étaient quotidiennes. Les forces de l'ordre sont là pour veiller au calme. Et puis, les patrouilles sont aussi présentes en permanence sur la plage, un lieu "à risques" d'après le préfet.

Tous les jours des milliers de passagers empruntent le TER à 1 euros pour venir au Grau-du-Roi - Radio France
Tous les jours des milliers de passagers empruntent le TER à 1 euros pour venir au Grau-du-Roi © Radio France - Camille Payan

Il y a déjà eu des attentats sur la plage dans le monde, il faut être attentif - Didier Lauga

Des renforts bienvenus

Les risques les réservistes comme Maïma Bader, gendarme adjoint auxiliaire les découvre. Sur son temps libre, elle est engagée dans la réserve opérationnelle. Elle est au Grau-du-Roi pour une semaine et se sent bien avec sa nouvelle casquette.

Le préfet du Gard remercie les gendarmes pour leur engagement quotidien.  - Radio France
Le préfet du Gard remercie les gendarmes pour leur engagement quotidien. © Radio France - Camille Payan

Les gens sont très accueillants, on sent qu'ils sont contents de nous voir- Maïma Bader, réserviste

C'est le capitaine Marceau qui guide Maïma Bader dans ses premiers. Ce métier il l'exerce depuis plus de 20 ans et le Grau-du-Roi il connaît bien. La venue du préfet lui fait plaisir, "c'est une forme de reconnaissance" mais ce qui lui remonte le moral en ce moment c'est la réaction de la population. L'image des forces de l'ordre a changé selon lui, l'uniforme rassure.

Les gens nous disent bonjour, il y a deux ans ça n'arrivait que très rarement - le Capitaine Marceau

Reportage FB Gard-Lozère au Grau-du-Roi