Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le premier "drive piéton" de la Sarthe bientôt en centre-ville du Mans

-
Par , France Bleu Maine

L'enseigne E.Leclerc prévoit d'ouvrir un point de retrait de commandes en plein centre-ville du Mans, début mars. Il promet un large choix et des prix identiques à ceux des grandes surfaces, dans une zone où leur installation est impossible.

Un drive piéton, le premier au Mans, doit ouvrir début mars.
Un drive piéton, le premier au Mans, doit ouvrir début mars. © Radio France - Alexandre Chassignon

C'est un "drive" ou l'on ne conduit pas. Leclerc s'apprête à ouvrir en mars prochain un point de retrait 34 avenue François Mitterrand au Mans, dans les anciens locaux de la mutuelle Smeba.

Ce sera la première installation en Sarthe de ce concept né en 2016 à Metz. La commande se passe comme pour les "drive" de périphérie : uniquement par Internet, parmi un large choix de produits de grande consommation. Leclerc annonce 12 000 références à des prix identiques partout.

Tout sauf la voiture

Seuls changent le lieu et son accessibilité : ceux qui vivent ou travaillent en centre-ville n'auront pas besoin de prendre leur voiture. L'emplacement choisi est accessible à pied, à vélo, en bus et tramway : l'arrêt Comtes du Maine est de l'autre côté de l'avenue.

En quelques années, presque toutes les enseignes de la grande distribution ont commencé à décliner l'idée à leur façon. Des "drive piétons" existent dans les supermarchés Intermarché de Rouillon, Dissay-sous-Courcillon et Saint-Rémy-des-Monts, sous forme de comptoir de retrait. Il ne s'agit pas de points de vente distincts, contrairement à ce que prépare Leclerc.

Une offre déjà dense

Leclerc n'a besoin d'aucune autorisation pour ouvrir ce local d'environ 50 mètres carrés, pour l'essentiel consacrés au stockage des commandes en attente de retrait.

Deux supérettes U Express et le Monoprix sont installées à moins de 300 mètres.