Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le principal adjoint d'un collège de La Rochelle est accusé de prendre des photos sous les jupes des filles

Le principal adjoint du collège Albert-Camus à La Rochelle a été arrêté ce dimanche et mis en examen pour voyeurisme aggravé et détention d'images à caractère pédopornographique.Il faisait des photos sous les jupes des filles.

Collège Albert-Camus
Collège Albert-Camus © Radio France - Catherine Berchadsky

La Rochelle, France

Le principal adjoint du collège Albert-Camus dans le quartier de Tasdon à La Rochelle a été "suspendu de ses fonctions" provisoirement par l'éducation nationale, après avoir été mis en examen pour voyeurisme aggravé et détention d'images à caractère pédopornographique. 

Des clichés retrouvés à son domicile

Le principal adjoint a été appréhendé par la police dimanche lors d'un vide-grenier alors qu'il venait de prendre des photos sous les jupes de participantes. Il a été placé en garde à vue. Une perquisition à son domicile a permis de mettre la main sur d'autres clichés compromettants. Le parquet de la Rochelle se refuse à dire s'il s'agit de photos prises à l'intérieur de son établissement. Le principal adjoint a été présenté mardi à un juge d'instruction qui l'a mis en examen pour voyeurisme aggravé et détention d'images à caractère pédopornographique. L'homme a été laissé libre sous contrôle judiciaire avec interdiction d'exercer des fonctions en lien avec des mineurs.

Collège Albert-Camus - Radio France
Collège Albert-Camus © Radio France - Catherine Berchadsky

Une cellule d'aide psychologique mise en place

Alerté dès dimanche, le rectorat de Poitiers a immédiatement "suspendu" le principal-adjoint, à titre conservatoire. La directrice académique des services de l'éducation nationale ( DASEN) Annick Baillou est venue rencontrer les personnels sur place dès mercredi. Les élèves ont été informés que le principal adjoint serait absent cette semaine, mais sans plus de précisions. Le collège a prévenu les parents d'élèves et mis en place une cellule d'aide psychologique.