Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le procès à Pau de l'agresseur d'une conductrice Idélis : la victime raconte

-
Par , France Bleu Béarn

TÉMOIGNAGE — Un homme a été condamné à trois mois de prison ferme ce mardi après-midi par le tribunal correctionnel de Pau pour avoir insulté et frappé une conductrice. Huit mois après, elle est toujours sous le choc.

Un bus Idélis (image d'archives)
Un bus Idélis (image d'archives) © Radio France - Daniel Corsand

Pau, France

Un Palois de 38 ans a été condamné ce mardi après-midi par le tribunal correctionnel de Pau, à trois mois de prison ferme pour avoir agressé un conductrice de bus Idélis. Cela s'est passé  le 26 février dernier, sur la ligne T1. La conductrice n'a pas vu un usager arriver en courant à l'arrêt "Marzet" pour tenter de monter dans le bus. Ce passager s'est alors énervé contre la conductrice. Il l'a copieusement insultée, avant de lui donner une violente gifle au visage. La vidéo du bus en témoigne. La conductrice a déclenché l'alarme qui relie tous les bus au commissariat. La police a interpellé cet homme sur place.

"Ma vie s'est arrêtée ce jour-là"

Il n'est pas venu à son procès, mais la conductrice oui. Huit mois après, elle est toujours en arrêt de travail. Elle est traumatisée. Elle raconte qu'elle ne fait plus rien. Longtemps elle a eu peur de sortir. Depuis son agression elle va voir une psychologue chaque semaine. "Ça a été les minutes les plus longues de ma vie." Elle espère retrouver le volant prochainement. Elle a 64 ans. Elle est à un an de la retraite. 

Trois mois de prison ferme pour ce Palois. Il devra suivre à ses frais (250 euros) un stage de citoyenneté, et verser à la conductrice 2.550 euros de dommages et intérêts.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu