Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le procès de vente de faux permis impliquant des célébrités débute au tribunal correctionnel de Nanterre

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Le procès dans l'affaire de vente de faux permis impliquant des célébrités débute ce mercredi au tribunal correctionnel de Nanterre. L'escroquerie avait été démantelée en mai 2016, elle impliquait notamment le latéral gauche du PSG Layvin Kurzawa, ou encore le journaliste Ali Baddou.

Permis de conduire
Permis de conduire © Radio France

C'est ce mercredi 17 juin que s'ouvre le procès sur la vente de faux permis à des célébrités au tribunal correctionnel de Nanterre. Démantelée en mai 2016, l'escroquerie faisait notamment sortir les noms de la star du PSG Layvin Kurzawa, ou encore du journaliste Ali Baddou, en tant qu'acheteur de ces faux permis de conduire. 

Ils ont déboursé entre 2.000 et 12.000 euros pour obtenir "le papier rose". En tout une centaine de permis frauduleux ont été délivrés entre octobre 2013 et avril 2015. Parmi les personnes jugées à partir de demain, le gérant des deux auto-écoles de Neuilly et Puteaux, également mari de la chanteuse Amel Bent.

Pour délivrer les permis de conduire, la combine était simple : d'abord l'enregistrement des dossiers à la préfecture, puis les modifications dans le Fichier national des permis de conduire, réalisées grâce à une agente du service. En tout, six prévenus comparaissent libre jusqu'au vendredi 19 juin. Parmi eux, cette fonctionnaire, et deux autres anciens agents de la préfecture des Hauts de Seine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu