Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le procès des évadés de la prison de La Talaudière se tient ce mercredi à Saint-Etienne

mardi 8 mai 2018 à 16:31 Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire

Les deux détenus qui ont essayé de s'évader de la prison de La Talaudière ont rendez-vous ce mercredi à 13H30 au tribunal de Saint-Etienne. Convoqués en comparution immédiate après leur tentative de fuite, ils avaient tous les deux demandé un délai pour préparer leur défense.

Les deux détenus avaient tenté de s'évader à l'aide d'un grappin pendant la promenade. L'un d'entre eux avait presque réussi, et a proposé 50 000 euros aux policiers contre la liberté.
Les deux détenus avaient tenté de s'évader à l'aide d'un grappin pendant la promenade. L'un d'entre eux avait presque réussi, et a proposé 50 000 euros aux policiers contre la liberté. © Radio France -

Saint-Étienne, France

Début avril, une histoire rocambolesque à La Talaudière : deux détenus essaient de s'évader de la prison, l'un d'entre eux réussi à atteindre l'extérieur, et se cache pendant une demi-heure avant d'être rattrapé par la police. Leur procès s'ouvre ce mercredi à 13H30 au tribunal de grande instance de Saint-Etienne. 

Un délai pour préparer leur défense

Les deux hommes avaient été convoqués en comparution immédiate deux jours après leur tentative d'évasion, mais avaient tous les deux rapidement demandé un délai pour préparer leur défense. 

C'est un droit dans le cadre d'une comparution immédiate, le tribunal a donc donné son accord, mais avait toutefois décidé de transférer les fugitifs dans d'autres maisons d'arrêt : l'un à Corbas, dans le Rhône, et l'autre à Bourg-en-Bresse dans l'Ain. 

Deux hommes habitués des tribunaux

Lors de cette première audience, le procureur a qualifié les deux prévenus d'"obsédés de la délinquance". Le plus jeune, 26 ans, est proche du grand banditisme. Il est soupçonné d'avoir braqué une bijouterie du Luxembourg au mois de mars et compte 27 mentions dans son casier judiciaire. Quand il a réussi à s'échapper de la prison de La Talaudière, il a proposé 50 000 euros aux policiers en échange de la liberté. Le second fugitif est âgé de 32 ans, son casier judiciaire porte neuf mentions.