Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le procès du meurtre de l'étang Godart à Rethel s'ouvre aujourd'hui à Charleville-Mézières

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Trois hommes sont jugés devant les assises des Ardennes à partir de ce lundi 15 juin pour le meurtre de Kévin Brichon et la tentative de meurtre de son ami Romain. Le jeune homme de 28 ans a été tué, en 2017, lors d'une soirée d'été au bord de l'étang Godart, à Rethel.

Le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières
Le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières © Radio France - Alexandre Blanc

Deux hommes comparaissent pour meurtre et un troisième pour tentative de meurtre à compter de ce lundi 15 juin 2020, devant les assises des Ardennes. Ils sont accusés d'avoir tué Kevin Brichon, un jeune homme de 28 ans, et d'avoir frappé son ami Romain, le soir du 21 juillet 2017 au bord de l'étang Godart, à Rethel. 

Une soirée qui tourne mal

Ce vendredi soir, Kevin, qui vient d'apprendre la rémission de son cancer, fête la reprise de ses études en astrophysique avec un ancien camarade de lycée, Romain. Les deux amis âgés de 28 ans se rendent au plan d'eau et rencontrent sur place quatre autres jeunes âgés de 14, 19, 21 et 22 ans. Ils lient connaissance et le groupe passe la soirée ensemble, sur fond d'alcool. 

Puis, à l'écart, Kevin est frappé par deux des quatre fêtards. Son portable, ses affaires sont volées. Son corps sera jeté à l'eau, plus tard dans la soirée. Romain est à son tour assommé de coups, frappé vraisemblablement avec une barre de fer et laissé inconscient dans un buisson. Ce sont des pêcheurs qui le découvriront le lendemain. 

Dès le dimanche, les enquêteurs reçoivent le témoignage d'un proche de l'un des agresseurs qui s'est confié à lui sur le crime. Interpellés, les quatre individus reconnaissent les faits et sont mis en examen dès le mardi 25 juillet 2017. 

Le 5 juin dernier, le mineur, âgé de 14 ans à l'époque des faits, a été condamné à un an de prison avec sursis par le tribunal pour enfants pour non-assistance à personne en danger. Au tour de ceux qui sont accusés d'avoir porté les coups d'être jugé. Le procès doit s'achever le 22 juin.   

Choix de la station

À venir dansDanssecondess