Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

De Bayonne, il devient le patron de la lutte anti-drogue en France

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le procureur de la République de Bayonne va diriger la lutte anti-drogue en France. Samuel Vuelta-Simon va être nommé ce mardi par le gouvernement après cinq ans passés au Pays basque.

Le Procureur de la République de Bayonne, Samuel Vuelta-Simon
Le Procureur de la République de Bayonne, Samuel Vuelta-Simon © Radio France - Anthony Michel

Bayonne, France

Près de 30 ans au service de la justice. Samuel Vuelta-Simon poursuit son parcours au sein d'une institution, où la concurrence est rude. Ce mercredi, le gouvernement va annoncer à Marseille la mise en place d'un plan national anti-drogue, dont le procureur de Bayonne sera l'un des patrons.

Nouvelles fonctions dans la lutte anti-drogue

En poste depuis presque cinq ans à la tête du parquet bayonnais, le magistrat a dû gérer deux dossiers majeurs. D'une part, le désarmement d'ETA, en 2017, lors duquel il a fallu mettre au jour les dépôts d'armes clandestins de l'organisation séparatiste Basque. Sa bonne connaissance de l'Espagne, où il a été magistrat de liaison auprès du ministère de la justice espagnol, lui a sans doute été très utile. 

D'autre part et plus récemment, le procureur de Bayonne a du gérer le G7 de Biarritz avec les grands de ce monde. Un sommet qui s'est bien déroulé et lors duquel il a du mettre de l'huile dans les rouages pour concilier diplomatie et sécurité.

Officier de l'Ordre National du mérite

Son échec à faire condamner l'ancien maire de Biarritz, Didier Borotra, dans l'affaire de la Cité de l’Océan, n'a manifestement pas écorné son image et son crédit auprès de la chancellerie. 

Élevé au rang d'officier de l'Ordre National du mérite en juin dernier, Samuel Vuelta-Simon va désormais prendre la tête d'une structure nouvelle qui va prendre la suite de l'OCRTIS (l'Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants).Les nombreux dossiers de ce type qu'il a eu à traiter au Pays basque lui seront sans doute très utiles.

Choix de la station

France Bleu