Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Pierre-des-Corps : l'IGPN saisie pour des soupçons de violences policières sur un jeune homme

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Le procureur de la République de Tours a saisi ce mardi l'inspection générale de la police nationale (IGPN), après diffusion sur les réseaux sociaux du témoignage d'un jeune pompier volontaire de Saint-Pierre-des-Corps affirmant avoir subi des violences policières vendredi 10 avril.

Ce sont les policiers nationaux de Montauban qui sont intervenus (illustration)
Ce sont les policiers nationaux de Montauban qui sont intervenus (illustration) © Radio France -

Le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, a saisi ce mardi l'inspection générale de la police nationale (IGPN), pour des soupçons de violences policières survenues sur Mohamed, jeune pompier volontaire, le vendredi 10 avril à Saint-Pierre des Corps. 

C'est dans un témoignage, publié ce lundi sur twitter par la journaliste et militante antiraciste Sihame Assbague, que le jeune Corpopétrussien affirme avoir reçu plusieurs coups de la part de policiers le vendredi 10 avril, alors qu'il effectuait un jogging aux alentours de 23 heures. Les coups auraient entrainé dix jours d'ITT pour le jeune homme, qui aurait également été la cible d'insultes racistes et homophobes de la part des policiers mis en cause.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Dans son témoignage publié sur Twitter, le jeune homme affirme avoir décidé de porter plainte. "Pour l'instant, je n'ai aucune plainte pour cette histoire enregistrée au parquet"(*), s'étonne Grégoire Dulin, procureur de la République de Tours. 

"Je ne veux pas qu'il y ait des soupçons de partialité" - Grégoire Dulin, procureur de la République de Tours

Mais face à l'ampleur qu'a pris ce témoignage sur les réseaux sociaux, le procureur a décidé de prendre les devants ce mardi, en saisissant l'IGPN : "C'est un choix que j'ai fait, malgré l'absence de plainte, pour qu'il n'y ait pas de soupçons de partialité. Je veux que cette enquête ouverte par l'IGPN face toute la lumière sur la réalité de ce qu'il s'est passé ce vendredi 10 avril au soir, à Saint-Pierre-des-Corps." 

Plainte déposée, selon l'avocat du jeune homme

Joint par France Bleu Touraine, l'avocat du jeune pompier volontaire, Samim Bolaky, affirme "qu'une plainte a été déposée" pour violences volontaires aggravées par personnes dépositaires de l'autorité publique, en réunion et avec usage ou menace d'une arme. "Pendant le confinement, l'intégralité des lettres en recommandé avec accusé de réception n'est pas distribuée par la Poste. J'ai adressé le 13 avril dernier la plainte au parquet de Tours mais la lettre n'a en tout état de cause pas encore été réceptionnée." 

Dans le cadre de l'enquête ouverte par l'IGPN, le jeune pompier volontaire tout comme les policiers mis en cause vont être auditionnés. La vidéosurveillance et les vidéos prises par certains voisins seront également analysées. Le procureur de la République décidera ensuite d'une éventuelle action publique. 

(*) Le jeudi 23 avril 2020, la maire de Saint-Pierre-des-Corps Marie-France Beaufils annonçait dans un communiqué  que le Procureur de la République avait finalement réceptionné la plainte du jeune homme. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess