Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le proviseur du lycée de Delle agressé par un élève

mercredi 29 novembre 2017 à 18:38 Par Wassila Guittoune, France Bleu Belfort-Montbéliard et France Bleu

Le proviseur du lycée de Delle a été agressé la veille des vacances de la Toussaint. A l'issue du conseil de discipline mettant en cause un élève de l'établissement, le lycéen a agressé physiquement le chef d'établissement. Le proviseur s'est vu prescrire 6 jours d'ITT. Le lycéen était jugé mardi.

L'enseignant a reçu un coup de pied au thorax et un coup de poing à la tête
L'enseignant a reçu un coup de pied au thorax et un coup de poing à la tête - Google Map

Delle, France

L'agression a eu lieu au lycée professionnel Jules Ferry de Delle, lors d'un conseil de discipline. Un élève de première, âgé de 17 ans, a été convoqué le 20 octobre pour avoir harcelé un autre élève. Le lycéen est alors sanctionné : il est exclu définitivement de l'établissement. L'adolescent n'a pas supporté la décision : il s'en est pris physiquement au proviseur et lui a mis un coup de poing à la tête, ainsi qu'un coup de pied au thorax.

Une ITT de 6 jours pour le proviseur

Le lycéen a pris alors la fuite. Le proviseur, qui s'est vu prescrire une ITT de 6 jours, a déposé plainte immédiatement après les faits. L'adolescent et sa mère ont ensuite été convoqués dans l'après midi dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Delle, où le jeune a reconnu les faits.

Le lycéen s'est excusé

L'élève de première a été présenté à un juge des enfants mardi. Il a été reconnu coupable, s'est excusé devant sa victime, et devant le juge. Il a été condamné à une mesure de réparation : cela peut être par exemple un travail bénévole pour une association.