Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Le Puy-en-Velay : le lycée Jean-Monnet attaqué et incendié

Stupeur ce jeudi matin au Puy-en-Velay, le lycée professionnel Jean-Monnet a été la cible d'une attaque très violente. Les dégâts sont considérables.

Les dégâts sont importants au self du lycée professionnel Jean-Monnet, au Puy-en-Velay.
Les dégâts sont importants au self du lycée professionnel Jean-Monnet, au Puy-en-Velay. © Radio France - Alexandre Vau

Le Puy-en-Velay, France

Les élèves du lycée professionnel Jean-Monnet du Puy-en-Velay reprendront-ils les cours lundi matin au terme des vacances ? Le rectorat l'assure dans un communiqué publié ce jeudi matin et annonce que la rentrée aura bien lieu et service de restauration sera mis en place. Mais une chose est certaine : les élèves ne reconnaîtront pas leur établissement, victime d'une attaque ce jeudi matin comme l'a indiqué la direction académique de Haute-Loire, confirmant une information de L'Éveil. 

Le self de l'établissement détruit

Au moins deux personnes, apparemment cagoulées, sont entrées par effraction dans l'enceinte du lycée jeudi matin avant 6 heures. Ces individus ont mis le feu à une partie des bâtiments. Elles sont aussi allées frapper à la porte du logement de fonction du proviseur, situé au-dessus du restaurant scolaire. Le responsable de l'établissement a ouvert la porte mais l'a immédiatement refermée sur les malfaiteurs. Les dégâts matériels sont considérables, le self de l'établissement a été détruit par l'incendie. Des tags ont aussi été découverts sur des murs du lycée. Le directeur académique a porté plainte. Le proviseur et le Conseil régional également.

C'est l'incompréhension pour le proviseur de l'établissement, Constantin Kontaxakis. Il ne s'explique pas pourquoi le lycée qu'il dirige, et pourquoi lui en tant que proviseur, a été visé. 

Les cours devraient reprendre lundi malgré tout

Les salles de classe n'ont pas été abîmées. Le directeur académique, Jean-Williams Semeraro, explique qu'après l'incendie du self, une solution provisoire va être mise en place pour proposer un service de restauration aux élèves dès lundi. Selon lui, les cours reprendront en effet comme prévu, après la fin des vacances scolaires, pour les 400 élèves qui se forment à l'hôtellerie-restauration dans ce lycée professionnel. 

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, condamne l'attaque menée contre le lycée ponot. Sur son compte Twitter, il écrit que les lycées (qui dépendent des Régions), sont "des sanctuaires de la République", et que le Conseil régional va se mobiliser "pour que les cours reprennent dans les meilleurs conditions"

Sur France Bleu Saint-Étienne Loire vendredi matin, la conseillère régionale Marie-Agnès Petit, qui est allée constatée les dégâts au lycée ponot jeudi après-midi, évoque une première estimation des dégâts. "À la louche, on peut estimer des réparations et des travaux entre 1,5 et 2 millions d'euros", commente l'élue altiligérienne. 

D'autres faits de délinquance dans la nuit au Puy-en-Velay

Jeudi en début d'après-midi, le procureur du Puy-en-Velay indiquait dans un communiqué que "trois départs de feu distincts" ont été constatés, et que d'après les premiers témoignages, au moins deux personnes ont mené l'attaque contre le lycée Jean-Monnet. Elles n'avaient pas encore été identifiées. 

La brigade de sûreté urbaine du commissariat du Puy-en-Velay et le Service régional de police judiciaire de Clermont-Ferrand sont chargés conjointement de l'enquête, précise le procureur du Puy-en-Velay, évoquant "des rapprochements avec d'autres faits de délinquance susceptibles d'avoir été commis la même nuit par les malfaiteurs". Jeudi au petit matin en effet, il y a eu une intrusion dans les locaux du journal L'Éveil de la Haute-Loire, où un extincteur a été dérobé. Cet extincteur a ensuite été vidé puis jeté sur des véhicules de police devant le commissariat ponot, situé à moins de 200 mètres des locaux du journal. 

Le self du lycée professionnel Jean-Monnet au Puy-en-Velay, après l'incendie.  - Radio France
Le self du lycée professionnel Jean-Monnet au Puy-en-Velay, après l'incendie. © Radio France - Alexandre Vau